Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une enquête criminelle lancée après la mort d'un requin blanc en Californie

La cause de la mort n'a pas été divulguée.

Les autorités californiennes ont lancé une enquête criminelle après la mort d'un grand requin blanc qui s'est échoué sur une plage près de Santa Cruz, en Californie.

Les responsables du Département de la pêche et de la faune de la Californie n'ont pas divulgué la cause du décès. La décision a été prise sur la base d'une nécropsie pratiquée sur l'animal.

«À la réception des résultats de la nécropsie du laboratoire, la division des forces de l'ordre du CDFW va reprendre l'enquête», a déclaré un porte-parole du département à Live Science.

Le requin, un jeune mâle d'environ 500 livres et de 9 pieds de long, a été découvert dimanche dernier à Beer Can Beach, a déclaré à KSBW le biologiste marin Giancarlo Thomae. Il semblait y avoir un certain nombre de blessures obliques sur la tête du requin, mais elles pourraient avoir été causées par des proies, comme un phoque qui combattait l'animal, a expliqué Thomae. Il semblait aussi y avoir de la fourrure de lion de mer dans les dents du requin.

Les experts ont mentionné qu'il est inhabituel de lancer une enquête criminelle pour une telle situation, et cela indique probablement un traumatisme causé par l'homme au requin.

«Tout ce que je peux supposer, c'est qu'ils ont découvert une sorte de traumatisme, peut-être une blessure par balle qui n'est visible dans aucune des images que j'ai vues», a ajouté David Ebert, directeur du Pacific Shark Research Center.

Il est illégal de chasser ou de tuer des requins blancs en Californie, bien que les requins soient parfois tués lorsqu'ils sont pris dans des filets de pêche.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.