POLITIQUE
20/06/2018 14:17 EDT | Actualisé 22/06/2018 10:10 EDT

Montréal et Saint-Lambert s'entendent pour régler le bruit au parc Jean-Drapeau

Un plafond maximal de bruit sera mis en place pour 2019.

Getty Images

Est-ce le début de la fin en ce qui concerne la saga du bruit des concerts extérieurs au parc Jean-Drapeau? Montréal a annoncé une nouvelle entente avec Saint-Lambert mercredi, en vue d'instaurer des plafonds de bruit d'ici la saison estivale 2019.

Les résidents de Saint-Lambert se plaignent depuis plusieurs années du bruit généré par les concerts du parc Jean-Drapeau. La municipalité de la Rive-Sud poursuit d'ailleurs Montréal en vertu de la Loi sur la qualité de l'environnement.

Mercredi, les deux villes se sont entendues avec la Société du parc Jean-Drapeau pour créer deux nouveaux comités. Le premier cherchera de nouvelles pistes de solutions acceptables pour toutes les parties. Le second évaluera les mesures de son.

D'ailleurs, trois nouveaux sonomètres seront installés dès cet été. L'un se trouvera dans le parc lui-même, près des spectacles, un autre sera situé près d'Habitat 67, et le dernier aux limites des résidences de Saint-Lambert.

«Nous travaillons désormais, main dans la main, sur la gestion du bruit liée aux événements estivaux. La qualité de vie de nos résidents, d'une rive à l'autre, doit rester notre priorité. Nous sommes donc confiants de trouver des solutions à court et à long terme pour que les relations demeurent les plus harmonieuses possibles», affirment de concert le responsable de l'environnement à la Ville de Montréal, Jean-François Parenteau, le maire de Saint-Lambert, Pierre Brodeur, et le directeur général du parc, Ronald Cyr.

Selon M. Brodeur, Saint-Lambert retirera sa poursuite si les deux villes s'entendent effectivement sur une limite de bruit.