DIVERTISSEMENT
06/06/2018 17:49 EDT | Actualisé 06/06/2018 17:56 EDT

Le film «La course des tuques» est lancé

Les premières images de la suite très attendue de La guerre des tuques 3D ont été dévoilées.

Les premières images de la suite très attendue de La guerre des tuques 3D, qui sortira en décembre, ont été dévoilées. On pourra aussi retrouver, dès l'automne, les Mini-Tuques dans une nouvelle série d'animation.

Trois ans après l'énorme succès de l'adaptation en animation 3D du célèbre conte pour tous de 1984, les personnages tant aimés de La guerre des tuques s'apprêtent à faire leur retour au grand écran. Cette fois, François-les-lunettes, Sophie et leurs amis vont participer à une course de luge spectaculaire. Cette nouvelle aventure va aussi être l'occasion de découvrir trois nouvelles têtes, Zac et sa cousine Charlie, ainsi qu'un adorable petit chiot.

Des tensions entre François et Sophie

L'arrivée du ténébreux et prétentieux Zac ne va pas manquer de créer quelques tensions au village, notamment dans la relation entre François et Sophie (de nouveau interprétés par Hélène Bourgeois-Leclerc et Mariloup Wolfe). Dans le même temps, Pierre, l'amoureux des animaux, va prendre sous son aile un chiot abandonné pour tenter d'oublier la perte de sa chienne Cléo.

«L'histoire se déroule quelques semaines seulement après les événements survenus à la fin du premier film. Mais il n'est pas nécessaire d'avoir vu La guerre des tuques pour suivre cette nouvelle histoire», a précisé la productrice de La course des tuques 3D, Marie-Claude Beauchamp, lors du dévoilement des premières images du film dans les locaux du Studio Singing Frog à Outremont.

Malik Cocherel

L'esprit de La guerre des tuques

Pour cette suite, le réalisateur Jean-François Pouliot a passé le témoin à Benoît Godbout qui avait travaillé au sein de l'équipe d'animation de La guerre des tuques 3D. Ce dernier a collaboré à la réalisation avec François Brisson, déjà coréalisateur du premier film, pendant que Jean-François Pouliot s'est chargé de la direction photo. Le scénario de La course des tuques 3D a été écrit par Claude Landry, Maxime Landry et Paul Risacher.

«J'ai grandi avec les personnages du film qui ont été les héros de mon enfance. Ça a été un honneur pour moi de pouvoir réaliser cette suite», a confié Benoît Godbout qui s'est donné pour objectif de «faire un classique» à l'image de La guerre des tuques 3D, en continuant d'explorer les thèmes de l'amitié, du partage et de l'entraide. «Je me devais de respecter l'esprit du premier film», a-t-il ajouté.

Malik Cocherel

Une suite déjà vendue en Chine et en France

Lors de sa sortie en 2015, La guerre des tuques 3D avait fait un énorme carton au box-office, en devenant le plus grand succès québécois de l'année avec des recettes approchant les 4 millions de dollars. Le film s'était également distingué sur la scène internationale en rapportant pas moins de 13 millions de dollars au box-office mondial. Les attentes sont donc élevées pour La course des tuques 3D dont le budget (autour de 11 millions de dollars) est légèrement inférieur à celui du premier film.

En plus de sa sortie au Québec en décembre prochain, La course des tuques 3D prendra l'affiche en France (où le premier film était resté à l'affiche durant 11 semaines), en Chine et en Russie durant le temps des fêtes. Le film a également été vendu au Moyen-Orient, en Angleterre et en Australie, ce qui laisse présager une nouvelle belle carrière à l'international, alors que La guerre des tuques 3D avait été distribué dans 120 pays.

Les futurs Minions québécois?

En attendant de découvrir la suite des aventures de François-les-lunettes et sa gang au grand écran, une nouvelle série dérivée de La guerre des tuques 3D est annoncée dès cet automne, sur les ondes de Télétoon. Également réalisée par Benoît Godbout, cette production de CarpeDiem mettra en vedettes les irrésistibles Mini-Tuques. Ces adorables petits de première année emmitouflés dans leurs vêtements d'hiver avaient eu beaucoup de succès dans La guerre des tuques 3D.

Pour l'anecdote, ces personnages aux faux airs de Minions, que l'on retrouve également dans La course des tuques 3D (où ils parlent pour la première fois!) ont été créés presque par hasard. «Il me manquait des personnages pour la scène de fin de La guerre des tuques, a révélé Jean-François Pouliot au HuffPost Québec. C'est là qu'on a eu l'idée de reproduire plein de petits à l'infini parce qu'ils ont tous l'air pareil en hiver avec leurs habits de neige. On leur a seulement mis des tuques de couleur différente. Au final, ils sont devenus les chouchous des spectateurs, mais on ne s'attendait vraiment pas à un tel succès.»

Les premières images de «La course des tuques»