DIVERTISSEMENT
07/05/2018 15:20 EDT | Actualisé 07/05/2018 17:02 EDT

«Féministes enragées»: Léa Clermont-Dion réplique à Denys Arcand

Et elle ne mâche pas ses mots...

Léa Clermont-Dion a tenu à répliquer à Denys Arcand à la suite des mots et du ton employés par le cinéaste pour parler des «féministes enragées» ce dimanche, à Tout le monde en parle.

La jeune femme a ainsi adressé un long message au réalisateur sur sa page Facebook, et elle ne mâche pas ses mots.

«Vous avez parlé hier de ''nos féministes enragées''. Pourtant, je regarde autour de moi et les féministes qui prennent la parole me semblent plutôt indignées, affirme-t-elle. Elles se rassemblent, se mobilisent, tentent de faire valoir leurs droits comme les ouvriers de l'industrie textile que vous avez fait rayonner avec tant de subtilité. Elles sont superbes, monsieur Arcand, les féministes.»

La coanimatrice de Mitsou et Léa poursuit en expliquant que «l'indignation est le sentiment de colère et de révolte suscité par tout ce qui peut provoquer la réprobation et porter plus ou moins atteinte à la dignité des personnes».

Vous avez adopté hier un ton méprisant envers celles qui construisent un monde plus égalitaire, celles qui s'indignent face aux violences.Léa Clermont-Dion

«Pourquoi ridiculiser avec tant de condescendance une quête de justice, martèle Léa Clermont-Dion. Les féministes que je connais sont indignées, en colère, mais elles rayonnent aussi par leur mobilisation, leur solidarité, leur argumentaire.»

«Vous vous intéressez au déclin de l'empire américain. [...] En 1970, vous dénonciez avec intelligence les abus des élites. Aujourd'hui, vous en êtes un porte-étendard», conclut celle qui s'affirme ensuite comme étant l'une desdites féministes enragées.

Denys Arcand avait également fait une étrange sortie au sujet de la parité hommes-femmes dans le milieu du cinéma et des médias en général en répondant de manière très sarcastique à Guy A. Lepage, préférant visiblement éviter le sujet plutôt que d'être la source d'une nouvelle polémique.

À voir également :