POLITIQUE
20/04/2018 11:27 EDT | Actualisé 01/05/2018 15:41 EDT

Valérie Plante ouverte à permettre les cochons miniatures à Montréal

Les jours de «Babe», le cochon de HoMa, ne sont peut-être pas comptés.

La mairesse de Montréal se dit ouverte à l'idée que des cochons miniatures se promènent dans les rues de Montréal, au même titre que les chiens.

Mercredi, nous rapportions qu'une famille de Hochelaga-Maisonneuve a reçu un constat d'infraction l'enjoignant à se départir de son cochon miniature prénommé «Babe». La propriétaire de Babe, Sarah-Maude Ravenelle, a lancé un appel sur les réseaux sociaux, demandant à la mairesse Valérie Plante à réviser cette politique.

Questionnée à ce sujet en marge d'une annonce économique jeudi, Mme Plante a affiché son rire habituel. Elle estime que le règlement sur le contrôle animalier adopté par son prédécesseur est trop contraignant et elle promet d'analyser la question des cochons miniatures, également appelés «micro-cochons» ou «cochons vietnamiens».

«On veut avoir une vision globale et cohérente de tous les animaux qui sont permis sur le territoire de la ville de Montréal. Le cochon ne l'était pas auparavant, mais nous, on étudie la question», affirme-t-elle.

Mme Plante n'a pas souhaité commenter le cas de Babe, affirmant que des discussions avaient lieu avec le maire de l'arrondissement Hochelaga-Maisonneuve, Pierre Lessard-Blais. Elle dit toutefois vouloir trouver une solution.

Contactée par le HuffPost Québec, Mme Ravenelle réplique toutefois qu'elle n'a eu aucune discussion avec l'arrondissement depuis qu'elle a reçu son constat d'infraction.