POLITIQUE
11/04/2018 11:48 EDT | Actualisé 11/04/2018 13:47 EDT

Montréal augmente les subventions pour accéder à la propriété

De bonnes nouvelles pour les familles.

gregobagel via Getty Images

La mairesse Valérie Plante a annoncé mercredi une bonification des subventions accordées aux nouveaux propriétaires de Montréal. Avec la hausse des seuils d'accès et des montants octroyés, le budget du programme triplera et plus pour atteindre 21,2 M$ par année.

La subvention maximale passe ainsi d'environ 8900$ à 10 000$ pour une famille avec enfants qui achète une maison neuve. Si elle achète un logement neuf au centre-ville, la subvention sera de 15 000$.

Pour l'achat d'une résidence existante, les familles auront droit à un montant équivalent aux droits de mutation, aussi appelés la »taxe de bienvenue», jusqu'à concurrence de 7000$. La subvention maximale, jusqu'ici, était de 5239$.

Avec le nouveau programme, la subvention ne descendra jamais en-deçà de 5000$ pour une résidence existante. Actuellement, la subvention moyenne est de 3800$.

La mairesse Valérie Plante bonifie ainsi une promesse de campagne. Elle avait alors promis de rembourser la taxe de bienvenue jusqu'à concurrence de 5000$.

Les demandes de subvention pourront être faites à partir du 1er juin. Ces demandes pourront être rétroactives aux propriétés achetées entre le 1er mai et le 1er juin.

Retenir les familles

La plus importante amélioration se trouve toutefois au niveau de l'accès aux subventions. L'ancien programme n'a permis de subventionner que 700 acheteurs en 2017. Avec les nouveaux critères d'admissibilité, notamment des valeurs maximales de propriété beaucoup plus élevées, la Ville espère faire passer ce nombre à 3500.

Selon Mme Plante, il s'agit d'une façon de retenir les familles à Montréal.

«La valeur des résidences connaît une importante croissance. Nous sommes évidemment conscients que cette situation peut rendre difficile l'acquisition d'une propriété. Pour éviter l'exode des familles, nous devons mettre en place des moyens afin d'appuyer celles qui désirent s'établir à Montréal et devenir propriétaires», dit-elle.

Mme Plante souligne que les familles montréalaises réévaluent souvent leurs besoins avec l'arrivée d'un premier enfant, puis d'un second. Elle souhaite favoriser leur maintien sur l'île.

Selon l'Institut de la statistique du Québec, la Ville de Montréal a perdu presque 20 000 résidents, principalement des familles, au profit de sa banlieue l'an dernier.

Le nouveau programme vise exclusivement les familles avec enfants, sauf pour les acheteurs de logements neufs.

L'opposition se félicite

Le nouveau programme est possible grâce aux fonds transférés par le gouvernement provincial en vertu du «Réflexe Montréal», qui accorde plus d'autonomie à la métropole en matière d'habitation.

Le parti d'opposition Ensemble Montréal, qui a négocié le Réflexe Montréal sous l'administration Coderre, s'est d'ailleurs félicité pour l'annonce de l'administration Plante. Selon la porte-parole en matière d'habitation, Karine Boivin-Roy, le nouveau programme correspond à ce qui avait été annoncé en campagne électorale par l'ex-maire Coderre.

«C'est la vision qu'on avait pour Montréal. [...] L'important, c'est qu'on répondra aux besoins des familles montréalaises», dit-elle.

Le programme annoncé par M. Coderre prévoyait un budget de 17 M$ pour aider 2300 familles. Selon Mme Boivin-Roy, l'entente entérinée le mois dernier avec le gouvernement a permis l'ajout de 4 M$.

Rappelons qu'en 2014, le gouvernement provincial a cessé de subventionner l'accès à la propriété à Montréal. Le programme montréalais a alors été amputé de moitié pour atteindre entre 5 M$ et 6,5 M$ annuellement.

Seuils et subventions

Ménages sans enfants, propriété neuve: Valeur maximale de 280 000$ Subvention de 5000$

Ménages avec enfants, propriété neuve hors centre-ville: Valeur maximale de 400 000$ Subvention de 10 000$

Ménages avec enfants, propriété neuve au centre-ville: Valeur maximale de 450 000$ Subvention de 15 000$

Ménages avec enfants, propriétés existantes: Valeur maximale de 630 000$ Subvention entre 5000$ et 7000$ selon les droits de mutation