DIVERTISSEMENT
06/04/2018 14:28 EDT | Actualisé 06/04/2018 14:28 EDT

Des vacances en août pour Ludivine Reding… peut-être!

L'horaire des prochains mois est déjà très chargé pour la jeune actrice...

L'hiver a filé comme une flèche pour Ludivine Reding, que le succès de Fugueuse accapare encore, près d'un mois après la fin de la série-événement de TVA.

En plus de lui apporter notoriété et popularité, la fiction signée Michelle Allen a véritablement donné un élan professionnel à la comédienne de 21 ans.

D'abord, une réalisatrice anglophone qui l'a remarquée dans Fugueuse lui a offert un rôle dans un court-métrage qui sera tourné prochainement à Toronto, un projet dont Ludivine doit taire les détails pour l'instant. Puis, la blonde jeune femme consacrera son été au tournage d'une nouvelle série québécoise, autre secret bien gardé qui devrait faire jaser bientôt.

L'horaire des prochains mois de Ludivine Reding est donc chargé à un point tel que l'actrice ne pourra s'offrir de vacances avant le mois d'août, et encore.

«Peut-être au mois d'août, a-t-elle laissé planer en entrevue, lorsque le HuffPost Québec lui a demandé si elle prévoyait s'octroyer une pause sous peu. Pour l'instant, je ne planifie rien avant le mois d'août!»

Ludivine prédit néanmoins qu'elle aura peut-être bientôt besoin de s'évader, après quatre mois de yeux tournés vers elle et son compte Instagram.

«Oui, vraiment. Sur les réseaux sociaux, ç'a été quand même fou depuis janvier. Je n'étais pas habituée d'avoir cette attention-là. Je vais prendre une petite pause de ça. Peut-être en août; ça va faire du bien, puisque ça va faire un an que j'ai commencé à tourner Fugueuse. Ça n'a pas vraiment arrêté depuis le mois d'août dernier!»

Nommée aux Artis

C'est au dévoilement des nominations du 33e Gala Artis que nous avons pu nous entretenir avec une Ludivine Reding tout sourire, émue que le public ait pensé à l'inclure dans les finalistes de la catégorie Rôle féminin – Séries dramatiques saisonnières, évidemment pour souligner son boulot dans Fugueuse.

Le 13 mai, soir de la cérémonie, notre «Fanny» nationale croisera le fer avec Sophie Desmarais (L'imposteur), France Castel (Olivier), Sarah-Jeanne Labrosse (Les pays d'en haut) et Karine Vanasse (Blue Moon). Obtiendra-t-elle la faveur des téléspectateurs, qui votent pour élire les gagnant(e)s?

Chose certaine, le seul fait d'être mentionnée dans cette liste rend les yeux de Ludivine brillants. Une mise en scène avait d'ailleurs été orchestrée à Salut,Bonjour!, la semaine dernière, pour la surprendre et lui apprendre la bonne nouvelle. C'est Gino Chouinard qui a été l'heureux messager.

«J'étais tellement émue, s'est extasiée Ludivine, des trémolos dans la voix. Tellement émue! C'était beau... L'émotion est venue me chercher dans la gorge, je ne pouvais plus parler (rires). Je voulais remercier les gens, et je n'avais pas les mots. C'était juste une trop grosse dose d'amour encore, et ça me fait vraiment, vraiment, vraiment plaisir!»

A-t-elle l'intention de préparer un discours de remerciements à l'avance, au cas où?

«Je pense qu'il faut toujours qu'on en prépare un, au cas, mais en même temps, juste d'être nominée, c'est magnifique, ça fait vraiment chaud au cœur, à côté de Guylaine (Tremblay), et tout ça... Pour moi, ce sont des inspirations, je les regarde depuis que je suis toute jeune, je regarde les galas à la télé en me disant que, peut-être, un jour...»

Ludivine Reding se réjouit également pour son partenaire de jeu Claude Legault, qui incarnait son papa, Laurent, dans Fugueuse, aussi nommé dans la catégorie Rôle masculin – Séries dramatiques saisonnières au Gala Artis.

«Il le mérite tellement, quel acteur formidable! Je l'adore!»

À voir également :