DIVERTISSEMENT
21/03/2018 13:45 EDT | Actualisé 21/03/2018 13:45 EDT

Lynda Johnson, de «Fugueuse» aux «Choristes»

Dans une mise en scène de Serge Denoncourt.

Paméla Lajeunesse

En entrevue avec le HuffPost Québec il y a deux semaines, Lynda Johnson laissait planer qu'elle s'apprêtait à se lancer dans un nouveau projet, dont les détails étaient sur le point d'être dévoilés.

C'est maintenant chose faite : on a appris mardi que celle qui nous a émus sous les traits de Mylène, la maman de Fanny (Ludivine Reding) dans le succès télévisuel de l'hiver, Fugueuse, fera partie de la distribution de la comédie musicale Les choristes, l'un des rares morceaux annoncés de la programmation du prochain Festival Juste pour rire, qui se tiendra pour une 36e édition, du 14 au 28 juillet.

Dans une mise en scène de Serge Denoncourt, Lynda Johnson incarnera, en alternance avec Madeleine Péloquin, le seul personnage féminin de l'univers des Choristes, Violette Morhange, la mère de Pierre Morhange, l'un des protagonistes centraux de cette histoire se déroulant dans un pensionnat de garçons.

Gary Boudreault (Père Maxence), Henri Chassé (Directeur Rachin), Charles-Alexandre Dubé (Mondain), François L'Écuyer (Clément Mathieu) et Renaud Paradis (Professeur Langlois), de même que de jeunes talents issus de la Maîtrise des Petits Chanteurs du Mont-Royal et des Petits Chanteurs de Laval, dans les rôles des enfants, seront les autres têtes d'affiche de la version québécoise des Choristes, dont les représentations débuteront le 23 mai au Monument-National, à Montréal.

Galerie photo«Les choristes» - Conférence de presse Voyez les images

Cette première relecture des Choristes en Amérique du Nord se fondera sur le même fil conducteur que le film sorti en 2004 et devenu l'un des plus gros succès de l'histoire du cinéma français, et lui-même dérivé du long-métrage de 1945, La cage aux rossignols. Le récit a ensuite été transposé sur scène, en France, en 2017, par le scénariste et metteur en scène Christophe Barratier, un spectacle applaudi par plus de 160 000 spectateurs. Ici, Maryse Warda et Serge Denoncourt adapteront l'œuvre pour lui donner des couleurs québécoises.

Les Choristes, c'est l'arrivée du musicien Clément Mathieu dans un internat pour garçons en difficulté, au tournant des années 50. Le bienveillant éducateur apprivoisera ses petits protégés en les initiant à la musique et au chant, mais ses méthodes douces ne conviendront pas au sec et hostile directeur Rachin. L'approche des deux hommes se confrontera, alors que les élèves et le personnel de l'institution s'attacheront à Clément Mathieu. Dans la cohorte d'étudiants se trouve notamment un petit prodige, Pierre Morhange, que non seulement Clément Mathieu remarquera, mais dont la maman monoparentale, Violette, ne laissera pas l'instituteur indifférent. Le succès de la chorale de l'école grandira et évitera la faillite à l'établissement, l'étoile de Clément Mathieu brillera et la haine du directeur Rachin s'accentuera. Les bonnes valeurs de Mathieu auront-elles raison du machiavélisme de Rachin?

En plus d'être à la tête des Choristes, Serge Denoncourt mettra également en scène, cet été, la pièce Edmond, aussi dans le cadre du Festival Juste pour rire, au Théâtre du Nouveau Monde.

Six supplémentaires ont déjà été annoncées pour Les Choristes à Montréal. La production sera présentée au Monument-National du 23 mai au 24 juin. Les billets sont en vente au monumentnational.com ou au (514) 871-2224.

À voir également :