BIEN-ÊTRE
06/03/2018 14:38 EST | Actualisé 06/03/2018 15:10 EST

11 signes subtils indiquant que vous êtes dans une relation toxique

N'ignorez pas ces signaux d'alarme.

La violence physique est facile à reconnaître, mais l'abus émotionnel dans un couple peut être plus insidieux, passant souvent inaperçu auprès des membres de la famille ou les amis des victimes.

«Contrairement aux agressions physiques ou sexuelles, il y a une subtilité dans la violence psychologique, affirme la travailleuse sociale et éducatrice spécialisée en traumatologie, Lisa Ferentz, à nos collègues du HuffPost américain. C'est déroutant pour les victimes, car elle est généralement exprimée dans des comportements qui peuvent d'abord être perçus comme 'attentionnés'».

Au début de la relation, l'agresseur peut sembler attentif et gentil, mais ça peut faire partie de son processus de maniganceur, explique Mme Ferentz. "Ce faisant, ils gagnent la confiance de ses victimes, ce qui rend ensuite les victimes vulnérables à d'éventuels abus."

martin-dm via Getty Images
Emotional abuse, which is used to gain power and control in a relationship, may take a number of forms.

La violence psychologique, qui est souvent utilisée pour acquérir du pouvoir et du contrôle dans une relation, peut prendre plusieurs formes, notamment : insulter, critiquer, menacer, ridiculiser, humilier, jurer, injurier, lancer de rumeurs, mentir, rabaisser, ou encore ignorer.

Les cicatrices d'abus émotionnel ne sont pas visibles à l'oeil nu, mais peuvent avoir un effet traumatisant sur les victimes. Ceux qui ont été abusés émotionnellement sont plus susceptibles d'éprouver plus tard de l'anxiété, de la dépression, des douleurs chroniques, des troubles post-traumatiques ou des problèmes de consommation.

Dans le but de comprendre la violence psychologique, le HuffPost a demandé à six experts de partager les signaux d'alarme subtils qui peuvent indiquer que vous êtes pris dans une relation toxique.

1. Vous marchez sur des oeufs pour éviter de décevoir votre partenaire

«Vous vous remettez en question et changez vos comportements, ce qui signifie que vous avez assimilé le subtil comportement abusif afin que votre partenaire ne l'exprime pas ouvertement.» - Steven Stosny, psychologue et auteur de Love Without Hurt.

2. Votre partenaire impose sa vérité en vous dénigrant pour maintenir la mainmise sur la relation

«Votre partenaire commande la réalité pour vous, niant ou déformant la réalité, afin de consolider leur façon de voir les choses. Voici quelques phrases courantes dites par ceux qui ont ce comportement : 'tu ne te souviens pas correctement', 'je n'ai jamais dit ça' ou 'je n'ai jamais fait ça'. Ils peuvent insinuer que vous ne faites aucun sens ou vous dire que vous ne voyez pas les choses de la bonne manière alors que c'est plutôt le contraire. Ces réponses peuvent instiller le doute en vous au fil du temps, vous êtes plus susceptibles d'endosser les distorsions imposées par votre partenaire.

Avec le temps, le doute de soi crée une perte de confiance en vos perceptions et votre jugement, ce qui vous rend d'autant plus vulnérable à un partenaire qui veut tout contrôler.» - Carol A. Lambert, psychothérapeute et auteure de Women with Controlling Partners.

3. Votre partenaire exige constamment que vous lui disiez où vous êtes et avec qui

«Ce qui peut sembler comme une préoccupation légitime est souvent une manière pour une personne abusive émotionnellement d'avoir un contrôle total, lorsqu'elle surveille constamment l'horaire d'une autre personne (par exemple). Envoyer des textos plusieurs fois par jour pour indiquer où vous êtes peut devenir une forme de harcèlement sans fin.

Vouloir un compte rendu des allées et venues d'une autre personne, en plus de limiter où va leur partenaire ou avec qui il passe du temps sont des exemples puissants d'abus émotionnel.» - Lisa Ferentz, auteurs de Treating Self-Destructive Behaviors in Trauma Survivors: A Clinician's Guide.

4. Votre partenaire émet des commentaires blessants sur vous déguisés en blagues

«Puis quand vous vous plaigniez, ils affirment que c'était juste une blague et que vous êtes trop sensible. Il y a une partie de vérité derrière toutes les remarques méchantes ou sarcastiques.» - Sharie Stines, thérapeute et coach relationnel spécialisé dans la guérison post-abus.

5. Vous vous excusez même quand vous savez que vous n'avez rien fait de mal

«Les victimes d'abus psychologiques viennent souvent à penser qu'elles sont stupides, maladroites, ou égoïstes puisqu'elles ont été accusées de l'être tellement de fois par leur partenaire.» ― Beverly Engel, psychothérapeute et auteure de The Emotionally Abusive Relationship.

6. Votre partenaire est chaud puis froid

Getty Images

«Votre partenaire est tendre un moment puis distant et indisponible la minute suivante. Même si vous essayez fort de comprendre pourquoi, vous ne réussirez pas. Ils nient être renfermés et vous commencez à paniquer, en essayant fort de revenir dans ses bonnes grâces. Sans explication sur la raison de son semblant de désintéressement, vous commencez à vous blâmer. Fait assez fréquent : ça peut rendre quelqu'un de relativement indépendant en une personne anxieuse - ce que votre partenaire (malsain) veut.» - Peg Streep, auteure de Daughter Detox: Recovering from An Unloving Mother and Reclaiming Your Life.

7. Votre partenaire refuse de reconnaître vos forces et rabaisse vos réalisations

«Les commentaires dégradants, qui peuvent être moins évidents au début, ne sont pas des attaques à prendre à la légère. Au contraire, ils visent à cibler spécifiquement vos forces qui menacent sérieusement votre partenaire, qui cherche à avoir le pouvoir et le contrôle dans la relation.

La façon dont votre partenaire réagit à vos accomplissements ou sentiments positifs par rapport à quelque chose peut en dire long. Montre-t-il un peu d'intérêt ou vous ignore-t-il? Minimise-t-il ce que vous dites? Change-t-il de sujet pour parler d'un autre qui vous rabaisse ou vous critique pour ce que vous ne faites pas? Au fil du temps, confronté à des réponses blessantes, votre carapace, votre confiance en vous et vos compétences peuvent lentement s'amoindrir.» - Lambert

8. Votre partenaire soustrait l'affection, le sexe ou l'argent pour vous punir

«Ou rend ces choses conditionnelles à votre coopération avec eux. Toute relation dans laquelle il y a des 'conditions' est intrinsèquement problématique. Soustraire ou refuser de l'affection ou du soutien émotionnel ou financier n'est pas toujours compris comme abusif.

La plupart des gens assimilent un comportement abusif à des gestes posés. Danc ce cas, c'est la rétention ou l'absence (de soutien), ce qu'une personne mérite dans une relation qui la rend abusive» - Ferentz

9. Vous ne désirez plus sexuellement votre partenaire

«C'est particulièrement vrai pour les femmes, qui ressentent généralement davantage le besoin d'être en confiance et d'être intime avec leur partenaire pour être éveillée physiquement et émotionnellement. Si une femme se sent blessée, effrayée ou fâchée avec son partenaire, elle ne s'ouvrira pas à lui et son corps réagira en conséquence.» - Engel

10. Vous vous sentez mal pour votre partenaire, même s'il vous blesse

«Les abuseurs émotionnels sont des maîtres manipulateurs et sont capables de vous démolir tout en vous faisant sentir que c'est de votre faute ou à tout le moins qu'ils ne peuvent pas contrôler à cause de leur enfance ou leurs anciennes relations. Ils vous expliquent à quel point ils sont blessés à propos de quelque chose que vous avez dit ou fait. Peu importe, vous vous sentez désolé ou mal pour eux.

Les victimes de violence psychologique pardonnent souvent le comportement de leurs abuseurs parce qu'elles sont trop liées à la blessure de leur abuseur - leur côté innocent, ou la partie de l'agresseur qui semble perdue, rejetée, abandonnée.» - Stines

11. Votre partenaire change toujours de plan pour vous "surprendre" (qu'il dit...)

"Si quelqu'un de contrôlant - qui insiste pour avoir raison, décide de tous les plans, impose des trucs sans discuter - est facile à repérer, ce que le Dr. Craig Malkin appelle le "contrôle furtif", un comportement qu'il identifie chez les narcissiques, est beaucoup plus insidieux. Le contrôle furtif comprend le changement des plans que vous avez déjà faits - manger dans un bistro français, aller voir des amis - ou la révision de décisions conjointes sous prétexte de vouloir vous "surprendre" avec quelque chose de mieux que le plan initial. Bien sûr, la surprise n'est pas le motif, vous contrôler l'est, sans jamais demander votre avis. Hélas, vous êtes si flatté de son attention que vous manquez complètement le point. Avec le temps, ça devient une habitude et vos désirs et besoins prennent le bord.» - Streep

Ce texte initialement publié sur le HuffPost américain a été adapté de l'anglais.

VOIR AUSSI :

Des photos de couples qui donnent envie de ne jamais trouver l’amour