Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Soirée hip-hop mouvementée au parc de la Francophonie

Le public avait de l'énergie à revendre avant même l'ouverture des grillages.

Le parc de la Francophonie affichait complet mardi soir pour le spectacle de la formation hip-hop Migos, au Festival d'été de Québec. Le public, plutôt jeune, avait de l'énergie à revendre avant même l'ouverture des grillages.

L'accès au site a été officiellement fermé dès 20h30. Une grande masse d'admirateurs attendait déjà pour entrer sur le site en fin d'après-midi, si bien que les policiers ont dû venir en aide aux agents de sécurité sur place.

Plus encore, l'entrée de la populaire formation a été retardée, car la plateforme devant la scène a dû être solidifiée. La foule s'est alors impatientée.

Des mosh pits près de la scène

Pendant le spectacle de Migos, d'importants mouvements de foule ont eu lieu, notamment à proximité de la scène où se sont formés des mosh pits, un type de danse brutal surtout associé à la musique metal et punk.

«Le spectacle, c'était malade, raconte Olivier Parent-Fraser, un jeune spectateur. La foule n'était pas coopérative, car elle était vraiment dedans, c'était une foule de malades!»

Une autre jeune festivalière, Justine Dupont, confirme que les mouvements de foule se sont surtout produits devant la scènce. «Pendant les mosh pits, ç'a bousculé un peu, mais à part ça, pas vraiment parce qu'on était plus dans le fond, mais en avant, il y avait vraiment de l'ambiance.»

La police de Québec a procédé à une arrestion au cours de la soirée en lien avec un règlement municipal, mais la nature de l'offense n'a pas été divulguée.

À voir également :

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.