Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Début des audiences sur les relations entre les Autochtones et certains services publics

Les premières audiences publiques de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec ont lieu lundi au Conservatoire de musique de Val-d'Or.

La Commission sera présidée par Jacques Viens, juge retraité de la Cour supérieure, qui a assumé la responsabilité du district judiciaire d'Abitibi pendant plus de 25 ans.

Le mandat de la Commission sera de recommander des actions correctives à mettre en place par le gouvernement du Québec et par les autorités autochtones pour prévenir ou éliminer toute forme de violence, de pratiques discriminatoires et de traitements différents dans la prestation de services publics aux Autochtones.

Pour ce faire, la Commission enquêtera, constatera les faits et procédera à des analyses afin d'éviter les situations condamnables dans la prestation des services de santé et de services sociaux, la protection de la jeunesse, les services correctionnels, policiers et de justice. Les travaux porteront sur les 15 dernières années.

Les audiences auront lieu à Val-d'Or ainsi que dans les communautés autochtones touchées et d'autres régions du Québec, si la Commission le juge nécessaire.

Ces audiences ont été annoncées en 2016 en raison d'allégations de violence policière à Val-d'Or impliquant des femmes autochtones.

VOIR AUSSI:

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.