NOUVELLES
01/06/2017 02:21 EDT | Actualisé 01/06/2017 02:21 EDT

En grève depuis une semaine, les ingénieurs du gouvernement manifestent

La Presse Canadienne/Paul Chiasson

Quelque 300 ingénieurs à l'emploi du gouvernement du Québec, en grève, ont manifesté sur l'heure du midi au centre-ville de Montréal, jeudi, alors que Québec laisse planer la menace d'une autre loi spéciale pour forcer leur retour au travail.

La convention collective des membres de l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ) est échue depuis le 31 mars 2015, soit depuis plus de deux ans, mais ce n'est que récemment qu'ils ont lancé un mouvement de débrayage.

Au cours d'une entrevue au départ de la manifestation, le président du syndicat, Marc-André Martin, a dit ne pas comprendre pourquoi le gouvernement les menace d'une loi spéciale après à peine plus d'une semaine de grève. Si le travail des ingénieurs du gouvernement est si important, pourquoi ne les paie-t-il pas à leur juste valeur? a demandé M. Martin.

Le président du syndicat soutient que les ingénieurs à l'emploi du gouvernement du Québec ne gagnent que 7000 $ de plus qu'une bibliothécaire à l'emploi du même gouvernement.

LIRE AUSSI:

» Grève des ingénieurs de l'État: Couillard optimiste pour une entente

» Le Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal est placé sous tutelle

VOIR AUSSI: