Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La présence de Karla Homolka n'est pas la bienvenue dans une école primaire de Montréal (VIDÉO)

La présence de l'ex-prisonnière Karla Homolka auprès d’enfants dans une école de Montréal préoccupe plusieurs parents, a appris CityNews.

Celle qui a été condamnée à 12 ans de prison en 1993 en lien avec les meurtres de Kristen French et Leslie Mahaffy, et également pour son rôle dans la mort de sa sœur de 15 ans Tammy, a souvent été aperçue dans une école primaire privée chrétienne du quartier Notre-Dame-de-Grâce.

Homolka ferait occasionnellement du bénévolat à l’Académie Greaves Adventist, rapporte Breakfast Television Montreal. Ses enfants sont des élèves de cet établissement.

Homolka aurait même aidé à superviser une sortie au Centre des sciences de Montréal avec un groupe de maternelle.

Un parent dont l’enfant fréquente cette école, qui a requis l’anonymat, a indiqué à CityNews «qu’il ne voulait pas d’elle ici».

«Comment vous sentiriez-vous si vous saviez que votre enfant a des contacts avec une tueuse en série? Ce n’est pas convenable», a dit ce parent.

Cette personne, appelée Lily dans le reportage, a affirmé que plusieurs parents ont exposé leurs inquiétudes au directeur de l’école, mais que rien n’avait changé.

D'après un article du quotidien The Gazette, les parents qui ont critiqué cette décision de l'établissement auraient reçu comme message de la direction qu'ils devraient trouver une autre école pour leurs enfants lors de la prochaine année scolaire.

Les lois québécoises stipulent qu’une personne devant interagir avec des enfants dans une école doit se soumettre à une vérification de son dossier criminel.

«L’école était bien au courant de qui elle est, a déclaré à CityNews le porte-parole de l'Église adventiste du septième jour, qui administre l’école, Stan Jensen. Elle n’est pas une bénévole régulière et elle ne peut jamais être seule en présence des enfants.»

L’Église adventiste du septième jour a tenu à rassurer les parents en publiant un communiqué, mardi.

Karla Homolka est sortie de prison en 2005 et s’est mariée avec Thierry Bordelais, le frère de son avocate. Elle a eu trois enfants avec lui.

INOLTRE SU HUFFPOST

Karla Homolka

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.