BIEN-ÊTRE
11/09/2016 10:11 EDT | Actualisé 30/10/2016 10:54 EDT

Santé mentale et adolescence: Le Huffington Post Québec lance une nouvelle série de blogues intitulée Tête à têtes

Lonely teenager sitting on roof the house
Yalana via Getty Images
Lonely teenager sitting on roof the house

Certains chiffres parlent d’eux-mêmes. Un adolescent canadien sur cinq (22 %) a songé sérieusement au suicide au cours des 12 derniers mois, a révélé une étude de l’organisme « Jeunesse, J’écoute » rendue publique jeudi dernier. Presque la moitié de ces jeunes ayant réellement pensé à s’enlever la vie ont déclaré qu’ils avaient élaboré un plan. Autrement dit, ils avaient réfléchi concrètement à la façon de mettre fin à leurs jours en envisageant le lieu ainsi que le moment pour passer à l’acte. 47% d’entre eux ont aussi avoué n’avoir parlé à quiconque de leurs idées noires.

L’enquête, menée auprès de 1319 jeunes canadiens âgés de 13 à 18 ans, montre également que ces adolescents suicidaires sont deux fois plus susceptibles d'être des filles que des garçons. Les raisons qui les ont poussés à songer au suicide sont certes multiples, mais 75% des jeunes sondés ont déclaré avoir des problèmes d’image de soi ou d’image corporelle. 27% ont été victimes de violence à la maison ou à l’école. Enfin, près d’un quart d’entre eux avaient des problèmes de dépendance à l’alcool ou à la drogue.

Autre chiffre significatif révélé par l’étude de « Jeunesse, J’écoute » : 55% de ces adolescents ont cherché des informations sur le suicide sur Internet et/ou les réseaux sociaux.

C’est dans ce contexte que Le Huffington Post Québec lance aujourd’hui une nouvelle série de blogues intitulée Tête à têtes. Elle fait écho à la série Frame of Mind de nos collègues du Huffington Post Canada.

Tête à têtes met l'accent sur les adolescents et la santé mentale. La série a pour but de sensibiliser et de susciter des conversations en s’adressant directement aux jeunes qui traversent un moment difficile ainsi qu’à leur famille, aux enseignants et aux dirigeants communautaires. Nous voulons nous assurer que les adolescents qui sont aux prises avec une maladie mentale reçoivent l'aide, le soutien et la compassion dont ils ont besoin.

Nous publierons ainsi des billets de blogue écrits par des psychologues, des professeurs en psychiatrie, des thérapeutes d’aide, des enseignants, des professionnels de l’orientation, des organismes comme «Jeunesse, J’écoute» ou l’Association des groupes d'intervention en défense des droits en santé mentale du Québec, mais aussi par des personnes souffrant ou ayant souffert d’une maladie mentale. Ils aborderont des sujets tels que les symptômes de la dépression et de l’anxiété, la santé mentale dans les salles de classe, l’intimidation, les liens entre médias sociaux et dépression, la prévention du suicide et bien d’autres.

Pour le lancement de Tête à têtes, Glen Canning, le père de Rehtaeh Parsons, s’adresse directement aux ados en détresse en leur envoyant un message d’espoir. L’enseignant Gabriel Gaudreault explique lui comment il a survécu à son trouble d’anxiété généralisée. Le joueur de golf professionnel Andrew Jensen se confie quant à lui sur sa dépression et pourquoi il a besoin d’en parler. Enfin, la conseillère d'orientation et auteure du livre Le défi d'orientation : guide du parent zen, Marie-Sylvie Dionne, s’attarde sur les transformations qui s’opèrent à l’adolescence dans le corps, l’esprit et les relations sociales des ados.

Cette série de blogues s’étendra sur une durée de quatre semaines. Si vous souhaitez y contribuer, envoyez-nous un courriel à cette adresse : nouvelles@huffingtonpost.com

Vous êtes en situation de crise? Ou vous connaissez quelqu'un qui a besoin d'aide? Plusieurs centres d’écoute sont à votre disposition au Québec, 24h/24, 7 jours sur 7. Vous pouvez aussi joindre Galerie photo Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter