DIVERTISSEMENT
18/05/2016 02:47 EDT | Actualisé 18/05/2016 02:50 EDT

Kim Nguyen: «Cannes, c'est surréaliste!»

Soulagé, Kim Nguyen a respiré un bon coup après la projection mercredi de son film Two Lovers and a Bear, lancé à La Quinzaine des réalisateurs. Bien reçu par les cinéphiles de la Croisette et par la plupart des critiques, son huitième long métrage qui met en vedette Tatiana Maslany et Dane DeHaan a été chaudement applaudi.

«Cela fait du bien, a lancé Kim Nguyen en entrevue pour Le Huffington Post Québec. Pour ma première fois à Cannes, je suis très content de la tournure des événements, surtout qu’on ne sait jamais comment les gens vont réagir.»

Justement pour inaugurer son baptême au Festival de Cannes, le cinéaste québécois enchaîne les entretiens avec la presse les uns après les autres. «Je n’ai pas vraiment eu le temps de voir des films. Je n’ai même pas rencontré les autres réalisateurs, alors que j’ai appris qu’un artiste que j’admire comme Alejandro Jodorowsky est ici pas loin.»

Nguyen le sait bien: Cannes, c’est aussi l’occasion de faire avancer des projets cinématographiques. Déjà en plein tournage de Eye on Juliet, sa prochaine fiction campée au Moyen-Orient et mettant à l’affiche Joe Cole et la jeune actrice française Lina El Arabi, le réalisateur profite de son escale sur la Côte d’Azur. «Je ne peux pas vraiment annoncer quoi que ce soit, mais je rencontre des gens de l’industrie et des comédiens pour la suite des choses.»

Au-delà des objectifs promotionnels, une présence à Cannes représente une véritable consécration pour Nguyen, «le plus prestigieux festival de cinéma de la planète», répète-t-il la voix fébrile. Après sa nomination aux Oscars en 2013 dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère pour Rebelle, l’homme de 42 ans poursuit une carrière sur le devant de la scène.

«C’est incroyable d’être ici. Je suis sur la plage et là je vois une dizaine de personnes en train de s’amuser avec des Segway [véhicule électrique à deux places NDLR]. On voit de tout ici. Cannes, c’est surréaliste! Je vais me réserver mon moment à moi tout seul avec au programme un coucher de soleil et un verre à la main.»

Composé d’une touche de magie, Two Lovers and a Bear est une fable fantastique qui se déroule au cœur de l’Arctique canadien. Dans ce drame romantique évoluent un couple tourmenté et un ours blanc doué de parole.

Galerie photo Festival de Cannes 2016: le tapis rouge du 8e jour Voyez les images