Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les «Téo taxis» électriques d'Alexandre Taillefer accessibles aux Montréalais (VIDÉO)

Plusieurs dizaines de taxis blancs et verts ont déambulé sur l'avenue McGill, jeudi, afin de souligner en grande pompe le lancement officiel du nouveau service Téo taxi, mis sur pied par l'homme d'affaires Alexandre Taillefer et par l'équipe de l'entreprise Taxelco. Selon l'ex-dragon, les Téo taxis sont prêts à remplacer Uber.

En entrevue avec le Huffington Post Québec, M. Taillefer a rappelé que la flotte de taxis électriques, lancée cet automne, vient de terminer la période test, durant laquelle près de 5 000 personnes ont participé aux essais, afin d'identifier les problèmes techniques de l'application. « L'application marche parfaitement» a assuré l'ex-dragon. Pour l'instant, seulement une soixantaine de taxis électriques circuleront dans les rues, mais d'ici 2017, il y en aura 1000, puis plus de 2000 véhicules en 2019.

Selon Alexandre Taillefer, Téo «réinvente» le service de taxi en offrant une application mobile facile d'utilisation, à l'instar d'Uber, mais avec des véhicules verts et de «vrais chauffeurs de taxi qui bénéficient de bonnes conditions de travail»: soit un salaire minimum de 15 dollars de l'heure en plus du pourboire, d'assurances et de vacances payées.

«Ma vie a complètement changé depuis que je travaille ici, ce sont des heures décentes, et non plus 12 heures sans pause», a témoigné un chauffeur.

Voyez le lancement des Téo taxis:

Les Téos taxis de Taillefer
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.