Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Direction du Parti conservateur du Canada : Peter MacKay se concentre sur sa famille

OTTAWA – Peter MacKay n’a pas l’intention de se mouiller dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada. Du moins, pas pour l’instant.

En entrevue à l’émission Power and Politics à CBC, l’ancien ministre conservateur a tenté de mettre fin aux rumeurs à son sujet.

« Je suis centré sur ma famille et sur mon futur qui n’implique pas la politique en ce moment, comme vous le savez », a répliqué MacKay à l’animatrice Rosemary Barton.

L’ancien député de Nouvelle-Écosse ne s’est pas représenté aux dernières élections, invoquant des motifs familiaux.

Son épouse a donné naissance à une petite fille l’automne dernier. Le couple avait déjà un garçon en bas âge.

MacKay a déjà été chef des progressistes-conservateurs avant la fusion du parti avec l’Alliance canadienne en 2003. Il dit donc savoir à quel point une campagne à la direction est exigeante.

Le parti a annoncé mardi que l’élection du nouveau chef aura lieu le 27 mai 2017 afin de permettre «une course passionnante et compétitive» pour tous les candidats.

« Mes priorités, bien franchement, ne tournent pas autour de la politique en ce moment », a poursuivi le jeune père de famille.

Lorsque l’animatrice lui a fait remarquer ses derniers mots, il lui a répondu que « peu importe ce que je dis, l’on dira que je laisse la porte ouverte ».

Peter MacKay serait le deuxième candidat le plus populaire dans la course à la direction des conservateurs, après l’homme d’affaires Kevin O’Leary, selon un récent sondage.

Parti conservateur: qui sont les candidats?

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.