DIVERTISSEMENT
17/12/2015 11:41 EST | Actualisé 18/12/2015 11:59 EST

10 meilleurs albums de tous horizons de 2015 (VIDÉOS)

Tara Moore via Getty Images
woman at station listening to music with mobile

Eh oui, déjà le temps des bilans. Voici donc une liste des dix meilleurs albums réalisés cette année. Tous les genres s'y côtoient, y comprit l'opus d'un géant du jazz décédé depuis un bon moment. Pour ce qui est plus spécifiquement des productions québécoises, découvrez notre autre top 10!

1. Kendrick Lamar - To Pimp a Butterfly

Ce puissant To Pimp a Butterfly a été nommé parmi les dix meilleurs albums de l’année par bien des sites musicaux influents comme Pitchfork et Rolling Stone. Cet ambitieux troisième album studio de Lamar est, à notre avis, le disque le plus réussi de l’année. En comparaison avec plusieurs autres rappeurs, les textes de Lamar sont bien meilleurs.

2. Miles Davis - Miles Davis at Newport: 1955-1975 - The Bootleg Series, Vol. 4

Bien entendu, ce géant de la musique n’est plus, mais sa musique continue d’inspirer et d’influencer un grand nombre de mélomanes sur la planète. Ce quatrième volume, publié en juillet, réunit des morceaux joués live par le célèbre trompettiste en 1955, 1958, 1966, 1967, 1971, 1973 et 1975, à Newport. Ce Miles Davis at Newport: 1955-1975 est un excellent volume d’une série incontournable en jazz, qui comprend beaucoup de trucs inédits. La collection propose aussi des enregistrements faits au Rhode Island, New York, Berlin et en Suisse.

3. Bruce Springsteen - The Ties That Bind: The River Collection

The Ties That Bind: The River Collection, sorti en décembre, est en fait un coffret commémoratif de quatre disques musicaux et trois DVDs qui souligne le 35e anniversaire de l’album The River. Le rockeur américain, qui a une carrière époustouflante, attire toujours l’attention quand il propose du matériel. Ici, c’est une œuvre extrêmement ambitieuse qui remémore tout ce qui a inspiré et/ou entouré la naissance de l’album studio The River, en 1980.

4. Courtney Barnett - Something I Sit And Think, And Sometines I Just Sit

C’est un premier long jeu pour cette chanteuse-guitariste australienne, qui a étonné le monde de la musique avec son approche incisive, énergique et parfois lyrique. Bien qu’on ait l’impression qu’elle se lance dans toutes sortes de direction (son attitude punkish est en partie responsable), cette réalisation pop-rock indépendant est d’une impressionnante cohésion. Le magazine Les Inrocks l’a surnommée « la branleuse cool » et ça lui va très bien.

5. Sufjan Stevens – Carries & Lowell

En mars sortait le très respecté album intimiste intitulé Carrie & Lowell du chanteur et guitariste Sufjan Stevens, qui s’est transformé en un véritable phénomène. L’Américain de 39 ans a créé un disque concept consacré à la relation plus que particulière entretenue (de manière plus fantasmée que tangible) avec sa mère, alcoolique, schizophrène et dépressive. Cette maman qui a quitté le foyer familial lorsqu’il était tout petit, abandonnant du même coup les quatre enfants à leur père. Poétique et inspiré.

LIRE AUSSI:

»Top 10 des albums québécois de 2015

»Les 6 meilleurs romans québécois de 2015

»24 vidéoclips marquants de 2015

6. D'Angelo & The Vanguard - Black Messiah

D’Angelo a sorti une petite bombe en 2000 qui s’appelait Voodoo. Depuis, il a galéré pas mal l’auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste. Çà et là dans les médias, il a démontré durant ces années qu’il est plus efficace en studio qu’en relations interpersonnelles! Quinze ans donc qu’on n’avait pas eu d’album signé D'Angelo. L’attente en valait la peine: Black Messiah est un savoureux mélange de R’n’B et de funk tantôt sensuel tantôt groovy.

7. Tame Impala - Currents

Depuis quelques années, la carrière de cette formation dirigée par Kevin Parker explose. Currents est le troisième album du groupe australien de rock psychédélique. De manière surprenante, il est parsemé d’une belle sensibilité et d’une mélancolie prenante, que certains pourraient même qualifier de doucereuses. Beau, mélodique et léché, c’est un disque accrocheur assez réussi.

8. Wilco - Star Wars

Tout de cet album respecte l’essence du travail de Wilco, un band américain respecté dans le monde entier. Les sonorités sont toutefois rafraichies. Senti, fun, lumineux et truffé de jolis éclats, Star Wars est l’un des bons disques de la formation de Jeff Tweedy.

9. The Weather Station - Loyalty

L’auteure et chanteuse torontoise Tamara Lindeman est le cœur et l’âme de la formation The Weather Station qui laissait paraître son troisième album folk pop intitulé Loyalty, le 12 mai denier. Au printemps, nous écrivions que ses chansons sont de vrais petits bijoux. « Un travail qui semble défier le temps, comme celui de Joni Mitchell ou d’un autre monstre sacré de la musique canadienne, Leonard Cohen. Tout paraît si simple et pourtant indémodable. » Les performances sur scène sont également dignes de mention.

10. Feu! Chatterton - Ici le jour

Enfin, une belle signature de rock française. Des textes intelligents et soignés écrits et interprétés par un Arthur Teboul au look original et convaincant. C’est romantique, vivant et un tantinet théâtral. Tout ça ponctué de petits élans punk. Pour plus d’info, on vous invite à lire notre entrevue réalisée en octobre.