NOUVELLES
16/11/2015 04:50 EST | Actualisé 16/11/2015 04:54 EST

The Onion a prédit la montée en puissance de l'État islamique en 2003

En mars 2003, peu après l'invasion américaine en Iraq, un média a prédit que cette guerre serait un désastre colossal qui allait ultimement déséquilibrer le Moyen-Orient et mener à la montée de forces anti-Occident dont les partisans seraient prêts à mourir pour la cause.

Force est d'admettre que, il y a maintenant plus de 12 ans, le site web satirique The Onion a fait une prédiction qui semble aujourd'hui se confirmer.

Dans un texte opposant l'opinion de deux éditorialistes fictifs — dont le titre traduit en français ressemble à « Cette guerre va déstabiliser l'entièreté du Moyen-Orient et va déclencher une onde de choc globale d'antiaméricanisme vs. non, ce ne sera pas le cas » —, un des deux protagonistes décrivait un monde dans lequel des militants radicaux alimentés par leur haine — ce qui rappelle beaucoup l'État islamique — prennent de l'importance après la guerre et acquièrent des armes leur permettant de terroriser l'Occident.

« Si vous pensiez qu'Oussama ben Laden était dangereux, attendez de voir les enfants innombrables que les bombes américaines rendront orphelins dans les prochaines semaines. Pensez-vous qu'ils vont oublier quel pays a largué les explosifs qui ont tué leurs parents? », écrivait le fictif Nathan Eckert. « Dans 10 ou 15 ans, nous nous souviendrons avec tendresse de cette époque où il n'y avait que quelques milliers de gens qui voulaient mourir pour détruire les États-Unis. »

« De cette guerre, un million de ben Laden vont pousser », ajoute-t-il.

La réplique était formulée par un autre personnage inventé, appelé Bob Sheffer celui-là. « Croyez-moi, tout va fonctionner parfaitement. Rien de mauvais ne va en ressortir. Tout est sous contrôle », écrivait Sheffer. « Nous sommes en contrôle de la situation, et nous savons ce que nous faisons, alors arrête d'être aussi pessimiste. »

Il n'y a pas que le milieu satirique qui aurait pu prévoir cet effet, toutefois. En mai, le HuffPost États-Unis rapportait que la mauvaise gestion de l'Irak par George W. Bush avait encouragé des milliers d'Irakiens compétents à offrir leur expertise à des mouvements antiaméricains qui allaient converger et créer l'État islamique.

Lisez l'entièreté du texte satirique de The Onion (en anglais) ici.

Cet article initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.

LIRE AUSSI:

» Un «acte de guerre» revendiqué par l'État islamique

» Ce que l'on sait des auteurs des attentats

» «Peace for Paris», le dessin qui émerge sur les réseaux sociaux

» La VIDÉO effroyable de victimes fuyant par une issue de secours

» Avec #rechercheParis, la quête des disparus s'organise

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS
  • REUTERS