Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Montréal et le Parti vert en harmonie, sauf pour le péage sur le pont Champlain (VIDÉO)

La Ville de Montréal et le Parti vert du Canada s'entendent sur bien des points, mais pas tout à fait sur la question du péage sur le pont Champlain.

Après le chef libéral Justin Trudeau, c'était au tour de la chef du Parti vert Elizabeth May, vendredi, de rencontrer le maire de Montréal Denis Coderre.

Le maire a présenté aux chefs des partis politiques fédéraux son "plan pour Montréal" qui énonce ses priorités, parmi lesquelles le logement social et abordable, les infrastructures et le transport collectif. Il attend maintenant leurs réponses.

Sur la question du pont Champlain, le maire Coderre est catégorique: il ne veut pas de péage. Il fait valoir qu'il ne s'agit pas d'une construction nouvelle, qui ajouterait au réseau existant, mais bien du remplacement d'un pont usé.

La chef du Parti vert est plus nuancée sur la question du péage. Selon elle, il faut regarder la situation dans son ensemble et le contexte propre à chaque ville concernée. Ainsi, elle voit d'un bon oeil le fait qu'un système léger sur rail fasse partie du projet du pont, puisque cela devrait permettre de réduire l'achalandage sur le pont, en favorisant le transport collectif.

Pancartes électorales revisitées...
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.