Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Népal délivre un premier passeport de genre «O» pour les minorités sexuelles

Nepalese transgender and the first recipient of a Nepalese transgender passport, Monica Shahi from Kailali district displays her new passport with 'O' for other in the document's gender section, in Kathmandu on August 10, 2015.  Nepal handed over its first transgender passport on August 10, no longer restricting the country's third gender population to describe themselves as male or female in their travel documents.  AFP PHOTO/ Prakash MATHEMA        (Photo credit should read PRAKASH MATHEMA/AFP/Getty Images)
Nepalese transgender and the first recipient of a Nepalese transgender passport, Monica Shahi from Kailali district displays her new passport with 'O' for other in the document's gender section, in Kathmandu on August 10, 2015. Nepal handed over its first transgender passport on August 10, no longer restricting the country's third gender population to describe themselves as male or female in their travel documents. AFP PHOTO/ Prakash MATHEMA (Photo credit should read PRAKASH MATHEMA/AFP/Getty Images)

Le Népal a délivré son premier passeport reconnaissant une troisième catégorie dans le champ « sexe », lundi.

En effet, l'activiste Manoj Shahi, qui est transgenre et souhaite être appelé Monica, a reçu le premier passeport de catégorie « O ».

Shahi a beaucoup apprécié le geste. « C'est une reconnaissance immense pour toutes les minorités sexuelles du Népal », a dit l'activiste au Himalayan Times.

En janvier, le Népal avait annoncé la création de passeports de catégorie « O » (pour « other », ou « autre » en français) pour ceux qui ne veulent pas s'identifier comme un homme ou une femme.

« Mon pays a reconnu et respecté mon identité », a dit Shahi à l'Agence France Presse.

Cette nouveauté survient après une décision remontant à 2007 dans laquelle la Cour suprême du pays sommait les autorités d'amender la législation étatique afin d'inclure un troisième genre, selon le TIME.

L'Australie et la Nouvelle-Zélande délivrent elles aussi de tels passeports, le troisième genre étant reconnu par le signe « X ».

Manisha Dhakal, directrice générale de Blue Diamond Society, un groupe de défense des droits des LGBT, a accueilli à bras ouverts la nouvelle.

Elle a appelé les autres pays à reconnaître la décision et à faciliter le déplacement des Népalais possédant un passeport de genre « O ».

LIRE AUSSI:

AUSSI SUR LE HUFFPOST:

Avant-après de personnes transgenres

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.