DIVERTISSEMENT
13/05/2015 05:53 EDT | Actualisé 13/05/2015 06:09 EDT

«La Voix III» : lancement de l'album et bilan de la saison (VIDÉO)

L’album La Voix III était en vente mardi matin et, en après-midi, neuf de ses titres s’étaient déjà hissés dans le top 10 du palmarès francophone d’iTunes. Seule Oublie-moi (Carry on), petite dernière de Cœur de pirate, justement dévoilée en primeur à La Voix il y a quelques semaines, ébranlait la suprématie des jeunes étoiles de la compétition de TVA, en se maintenant à la huitième position. L’opus La voix III s’est aussi rapidement retrouvé au sommet de la liste des disques les plus vendus.

Un départ qu’on pourrait qualifier de fulgurant, à l’image de l’aventure télévisuelle qui s’est terminée le 12 avril dernier et qui a couronné Kevin Bazinet grand gagnant de cette troisième mouture québécoise de La Voix : chaque dimanche de l’hiver 2015, des pointes de 3 500 000 téléspectateurs à la minute assistaient aux prouesses vocales des protégés des coachs Marc Dupré, Éric Lapointe, Isabelle Boulay et Pierre Lapointe, et de l’animateur Charles Lafortune.

Mardi après-midi, un mois jour pour jour après leur grande finale, Kevin et ses acolytes, les finalistes Angelike Falbo, Rosa Larrichiuta et Mathieu Holubowski, mais aussi d’autres candidats comme Céleste Lévis, Karine Ste-Marie, Johanne Lefebvre, David Fleury et Simon Morin, étaient réunis au Centre PHI, dans le Vieux-Montréal, pour un lancement en toute sobriété de la compilation qui immortalise leur passage à La voix.

Quelques heures plus tôt, ils rencontraient leurs admirateurs au cours d’une séance de signatures au Archambault Berri, rue Sainte-Catherine, à Montréal. Ils se promèneront d’ailleurs partout au Québec dans les prochains jours pour serrer la pince du public ; d’ici samedi, ils s’arrêteront dans les Walmart et Costco de Trois-Rivières, Lévis, Drummondville, Sherbrooke, St-Jérôme, Gatineau et Candiac.

LIRE AUSSI:

» Trop de talents à «La Voix»? L'analyse de Stéphane Laporte

» «La Voix III»: les finalistes font leur bilan

Une saison à revivre

L’album La Voix III ravira les fidèles qui n’ont pas dérogé au rendez-vous musical dominical. On y répertorie 13 pièces qui ont toutes cartonné lorsqu’interprétées à la caméra : la version du Blues du businessman d’Isabelle Boulay, Marc Dupré, Éric Lapointe et Pierre Lapointe, les chansons composées par les coachs pour leur candidat-finaliste (Jusqu’où tu m’aimes pour Kevin, Comme un appel pour Angelike, Je pleure pour Rosa et Feuille d’argent et feuille d’or pour Mathieu), ainsi que huit morceaux choisis par le public lors des étapes des auditions à l’aveugle, des duels, des chants de bataille et des directs : Jealous Guy et L’amour existe encore de Kevin Bazinet, I can’t make you love me et Moisi Moé’ssi de Céleste Lévis, Ton amour a changé ma vie de David Fleury, Come with me now de Simon Morin, Always on my mind de Karine Ste-Marie et Mathieu Holubowski, et Je ne suis qu’une chanson de Johanne Lefebvre et Sylvie Desgroseillers.

L’idée de permettre aux Québécois d’avoir leur mot à dire sur l’album La Voix III était une façon d’intégrer au concept les réseaux sociaux, désormais incontournables dans ce genre de tribune-événement. À la fin de chaque édition du dimanche, les téléspectateurs pouvaient se rendre sur la page Facebook de La Voix pour voter pour leur prestation préférée, qui devenait ainsi susceptible d’être réenregistrée en studio et gravée sur l’album. Plus de 35 000 votes ont été comptabilisés au fil des semaines. Le procédé était exploité pour la première fois à La Voix.

L’entièreté de la galette est enrobée des mêmes arrangements et exhibe les mêmes sonorités qu’à la télévision, rehaussés par le travail du réalisateur David Laflèche.

«Tu achètes cet album-là et tu revis l’année de La Voix, a indiqué Stéphane Laporte, directeur artistique de tout le projet. Sauf que les arrangements sont encore plus léchés et travaillés. On a fait l’album en très peu de temps, grâce à David. L’instantanéité, c’est beau mais, pour sortir un album aussi rapidement, il doit y avoir des gens qui pédalent! C’était un grand défi de concevoir en un mois un album léché comme celui de La Voix, de donner au public ce qu’il attendait. Ce sont les coups de cœur du public qu’on retrouve sur l’album, parce que La Voix, c’est l’émission du public.»

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

5 albums québécois à écouter sur une terrasse