DIVERTISSEMENT
18/03/2015 12:09 EDT | Actualisé 18/03/2015 12:14 EDT

Hommage à André Melançon: Andrée Lachapelle très émue (ENTREVUE)

Diego Torres

Andrée Lachapelle avait encore le cœur en fête, mardi, après l’hommage qui a été offert à son conjoint, le réalisateur André Melançon, à la Soirée des Jutra, dimanche. Croisée sur le tapis rouge de la première du film La passion d’Augustine, de Léa Pool, la grande dame avait les yeux brillants lorsqu’on lui a demandé si elle avait apprécié les témoignages d’amour et l’immense bataille de balles de neige destinés au «père» de La guerre des tuques, Bach et Bottine et tant d’autres productions.

«J’étais très, très, très émue, a lancé en riant la distinguée comédienne. On ne savait pas ce qui allait arriver exactement. Évidemment, je connaissais le discours d’André, mais pas le reste. Lui aussi était très ému. On était très heureux tous les deux, ses enfants aussi. Toute sa famille était là…»

Interrogée à savoir si elle avait hâte qu’on reconnaisse ainsi l’œuvre de son partenaire de vie, Andrée Lachapelle a acquiescé d’un grand mouvement de la tête.

«Ah, ben oui!, a-t-elle opiné. Il était temps…»

LIRE AUSSI:

17e Soirée des Jutra : l'hommage à André Melançon, un «délire collectif» (TWITTER)

Première montréalaise de «La passion d'Augustine», de Léa Pool (VIDÉO/PHOTOS)

La passion d’Augustine

Dans La passion d’Augustine, Andrée Lachapelle incarne une religieuse, sœur Marie-Stéphane, fondatrice de l’École de musique Vincent-d’Indy et mentor de mère Augustine (Céline Bonnier), personnage central de l’histoire.

En 1968, alors que le Québec s’émancipe à travers la Révolution tranquille, mère Augustine devra accomplir l’impossible pour assurer la survie de son couvent à vocation musicale, tout en guidant sa jeune nièce (Lysandre Ménard), une pianiste surdouée, qui entraînera un vent de modernité entre les murs de l’institution.

Andrée Lachapelle avait déjà joué sous les ordres de Léa Pool dans La dernière fugue, en 2010.

«J’étais très émue en lisant le scénario de La passion d’Augustine. J’ai fait toutes mes études chez les religieuses, et j’ai gardé un souvenir extraordinaire de ces femmes, qui m’ont tout appris. Je pense que beaucoup de gens vont se reconnaître dans le film», a commenté l’actrice.

La passion d’Augustine prendra l’affiche ce vendredi, 20 mars.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Première du film «La passion d'Augustine» Voyez les images