NOUVELLES
13/03/2015 06:48 EDT | Actualisé 13/03/2015 06:51 EDT

Thicke et Williams font appel du jugement de plagiat pour «Blurred Lines» (VIDÉO)

Robin Thicke et Pharrell Williams veulent appeler du jugement qui les condamne à verser plus de 7,3 millions de dollars à la succession de Marvin Gaye. Un juge les a reconnus coupables d'avoir plagié le chanteur de Motown dans leur tube Blurred Lines.

Un jury d'une cour de district de Los Angeles a conclu que la célébre chanson reprend des éléments de Got to give it up, succès datant de 1977.

LIRE AUSSI:

«Blurred Lines»: Pharrell et Robin Thicke ont enfreint les droits d'auteur (VIDÉOS)

Howard King, l'avocat de Robin Thicke et de Pharrell Williams, croit qu'ils doivent s'assurer que ce verdict ne tienne pas pour les auteurs de chansons du monde entier.

Les enfants de Marvin Gaye avaient intenté cette poursuite en 2013, année de lancement de cette chanson achetée plus de 7 millions de fois, selon la firme Nielsen SoundScan. Les revenus engrangés par Robin Thicke et Pharrell Williams grâce à cette chanson sont estimés à quelque 5 millions de dollars américains chacun.

Durant le procès, Thicke a affirmé qu'il n'avait pas composé Blurred lines, tandis que Williams a indiqué qu'il l'avait lui-même écrite et que le duo l'avait enregistrée en une heure en 2012. Pharrell Williams, gagnant de sept prix Grammy en carrière, a ajouté que la musique de Marvin Gaye avait bercé sa jeunesse, mais qu'il ne l'avait pas utilisée pour composer la chanson litigieuse.