LES BLOGUES

Dégustation verticale de six «Amarone» de la maison italienne Tommasi

08/08/2013 02:10 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Lors de son passage à Montréal le 3 mai dernier, j'ai eu le plaisir de rencontrer M. Pierangelo Tommasi, directeur du marketing et de l'exportation pour la maison italienne Tommasi.

Établie en 1902 à Pedemonte au coeur de la région du Valpolicella Classico, entre les montagnes Lessini et le lac de Garde, cette entreprise familiale cultive aujourd'hui plus de 135 hectares de vignes dans les AOC de Vérone, ainsi que 66 autres hectares dans la région de Maremma en Toscane.

Bien que cette maison produise une gamme complète de vins (mousseux de Prosecco, blancs, rosés et rouges), ce sont principalement ses incontournables vins rouges de la région du Valpolicella Classico (95 ha) qui se démarquent, incluant sans aucun doute, son vin le plus achevé et prestigieux et qui constitue sa spécialité et fait sa renommée, l'Amarone della Valpolicella Classico.

Quelques mots sur l'Amarone

La maison Tommasi utilise pour ses vins d'Amarone les cépages Corvina Veronese, Rondinella, Molinara, Corvinone et Oseleta en différents assemblages selon les millésimes. Ceux-ci sont cultivés en altitude sur des terrasses à flanc de collines.

2013-07-18-6bouteilles.jpg




Après la récolte, les raisins sont placés dans de petits paniers de plastique ajourés et remisés dans un entrepôt aux extrémités ouvertes pour un minimum de quatre mois, permettant aux raisins de sécher par évaporation naturelle. Durant ce processus, les fruits perdent 50% de leur poids, concentrant le goût, les arômes et le taux de sucre.




Après la fermentation alcoolique de ces raisins ainsi séchés, le vin est élevé pour un minimum de trois ans en barriques de chêne de Slavonie.

2013-07-18-Boeuf.jpg

D'un surprenant équilibre, les Amarone de ce producteur font, même jeunes, de bons compagnons à table avec les viandes grillées de boeuf ou de gibier, ainsi qu'avec les fromages relevés. Lorsque plus âgés, ils peuvent être bus pour eux-mêmes après le repas, près du foyer, alimentant ainsi les conversations agréables.

Toujours en compagnie de M. Pierangelo Tommasi, nous avons ensemble dégusté 8 vins de cette maison plus que centenaire, soit un vin blanc, un vin rouge de style appassimento, et une verticale de 6 millésimes de leur réputé Amarone.

2013-07-18-7Verres.jpg




2013-07-18-BoscodelGal.png

Bosco del Gal, Custoza, DOC, 2012

Cépages: Trebbiano Verones, Garganega, Malvasia et Cortese

Code #: 11028252

Prix: 16,80$

Servir: 10-12° Celsius

Ce joli vin blanc de la région de Custoza est surtout consommé dans la région de Vérone. Il est très fruité est ses odeurs florales puissantes ne sont pas sans rappeler le Torrontès d'Argentine mais avec cependant une bouche un peu plus grasse. Élevage de cinq mois en cuves d'inox.

Couleur jaune pâle; nez très aromatique et floral; souple et très rafraîchissant en bouche; vin d'apéritif idéal ou pour accompagner les salades d'été, les poissons et les fruits de mer; original; prix raisonnable.

2013-07-18-Arele.jpg

Arele, parziale appassimento, 2011

Cépages: Corvina Veronese, Rondinella, Oseleta et Merlot

Code #: 11770836

Prix: 19,95$

Servir: 16° Celsius

Nouvelle addition au répertoire des produits courants à la SAQ pour la maison Tommasi, ce vin est de style appassimento, lequel signifie que les raisins ont été séchés naturellement pendant 30 à 40 jours avant d'être pressés et vinifiés. Pour plus de précision, disons que ce vin est élaboré avec 30% de raisins séchés selon cette méthode d'où la mention parziale (partiellement) appassimento.

Le nom Arele réfère au plateau de bois (claie) sur lequel on déposait autrefois les raisins dans les entrepôts pour le séchage. Vieilli 12 mois en barriques de chêne de Slavonie, ce vin des plus original est à la fois fruité et suave.

Couleur rouge rubis foncé; effluves de fruits noirs, d'épices et de poivre; puissance, fraîcheur et souplesse se marient parfaitement; sera très versatile à table à chaque fois qu'un vin rouge italien avec un minimum de richesse est requis.



Pour lire la suite de ce billet et consulter les notes de dégustation des six Amarone de la maison Tommasi, cliquez ICI
.

Les 12 vins de votre été 2013


Pour vos commentaires et suggestions en privé, écrivez à: clubdgv@gmail.com


Le blogue personnel de Yves Mailloux: Club des Dégustateurs de Grands Vins