Huffpost Canada Quebec qc
LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Yves-François Blanchet Headshot

Pas si solitaires, les loups...

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Quelques semaines à peine. Quelques semaines lors desquelles l'Occident a encaissé les attentats terroristes d'un islamisme radical. Une transformation inévitable. Un message violent. La terreur secoue nos certitudes comme des poupées de guenille. D'abord St-Jean et le Québec, puis Ottawa et le Canada, New York et l'Amérique encore, puis Sydney...et Paris. Ajoutez-y les dizaines de morts quotidiens en Irak, en Afghanistan, au Pakistan, en Somalie, au Mali... Un segment radical de l'Islam fait sa guerre à l'Occident encore un peu chrétien.

L'assassinat de l'équipe de rédaction de l'hebdomadaire satirique parisien Charlie Hebdo est le plus percutant, le plus spectaculaire, le plus effrayant entre tous. Il s'en est même fallu de peu que les coupables, prétendus guerriers, djihadistes auxquels sont promises des vierges imaginaires dans un paradis pour naïfs, ne se sauvent... pour mieux recommencer. Au cœur même du quatrième pouvoir, celui du puissant appareil des médias d'Occident qui fait et défait les chefs d'État, humilie ou couvre d'or les stars et se gave du vice voyeur de toute une culture. La nôtre.

Sous la gouverne d'un Oussama Ben Laden plus ou moins imaginaire aussi, Al Qaeda a été une organisation structurée, avec une chaîne de commandement, des chefs, des ordres, des codes de communication complexes, des experts en technologies sophistiquées et une logistique lourde. Une organisation terroriste compliquée à opérer et vulnérable à la technologie made in USA. Bien que selon certaines sources, les terroristes du Charlie Hebdo se soient revendiqué d'Al Qaeda, cet attentat s'inscrit dans l'ère de l'État islamique. L'État islamique de Syrie et d'Irak (ISIS), le califat autoproclamé et sans amis que personne ne parvient à renverser, impose sa loi sur un territoire immense et sa terreur partout. Sa recette? Chaque fêlé qui voit dans cet Islam défiguré un outil pour se venger, assouvir ses démons ou libérer sa colère... Pas besoin de machine de guerre complexe. Un couteau, une voiture, un « 12 » tronçonné ou, au paradis, une paire de mitraillettes comme à Paris. Si le « loup solitaire » Zehaf-Bibeau avait eu en mains les engins utilisés au Charlie Hebdo lors de son attentat à Ottawa, ce sont des dizaines de militaires, de civils et d'élus du Parlement qui auraient succombé. Parmi les morts, votre cousine, votre ami d'école, votre député...?

Nous autres, on pète un plomb pour le prix du gaz. On doit quand même se rappeler que pendant des décennies, on leur a presque volé le pétrole, et souvent avec la complicité de dictatures obscènes. En Iran, en Iraq. C'est encore vrai entre autres en Arabie Saoudite. On leur a ri au nez et on les a méprisés, exploités et au besoin assassinés. Beaucoup d'entre eux nous haïssent. On ne peut pas juste les traiter de barbares radicaux. La thérapie sera plus compliquée que ça.

Ici, au Québec, à Montréal, à Hérouxville sûrement, il y en a pour mettre tous les musulmans dans le même sac et vouloir les insulter avant de les jeter au feu. En faisant ça, on n'est pas meilleurs que ceux que nous dénonçons. De grâce, évitons le racisme primaire, la prétention que notre dieu a valu mieux que le leur, et que notre peau plus blanche donne le droit de mépriser la leur plus sombre. Il y a des illuminés qui croient que la CIA est derrière toute l'affaire, d'autres qu'un Charlie Hebdo provocateur est responsable de son malheur et d'autres encore que tous les Arabes sont des coupe-gorge. Aujourd'hui, leurs fanatiques avaient des mitraillettes. En leur faisant la guerre, nous en donnerons peut-être aux nôtres. Malgré tout, il faudra défendre les valeurs de notre majorité contre celles de leur minorité, et vice-versa.

C'est la guerre. Évitons que les loups qu'on a dits solitaires ne deviennent des meutes.

LIRE AUSSI SUR LES BLOGUES
- Pour Cabu, Charb, Wolinski et tous les autres... - l'hommage d'Anne Sinclair et la rédaction du HuffPost France aux victimes de l'attentat
- Tuerie à Charlie Hebdo: soutien à mes collègues - Xavier Delucq
- Couvrez ce Saint que je ne saurais voir - Sylvain Raymond
- Le monde de Charlie - Yanick Barrette
- À fleur de peau - Caroline Dubois
- François Hollande en première ligne - Steve Flanagan
- Charlie Hebdo: liberté, provocation et peur - Stéphane Gendron
- À Bernard Maris, homme délicieux - Jacques Sapir
- Ils ont tué deux de mes plus chers amis, mais pas leur essence - Mohamed Sifaoui


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST
Close
Fusillade au Charlie Hebdo
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter