LES BLOGUES

3 saines habitudes de vie sexuelle à adopter dès aujourd'hui

30/09/2013 04:00 EDT | Actualisé 30/11/2013 05:12 EST

L'automne est arrivé en tornade? Il vous a laissé à bout de souffle avec son retour forcé à la routine du métro-boulot-dodo? Consolez-vous en vous disant que vous avez désormais toutes les conditions nécessaires afin de revoir votre mode de vie. Horaire plus stable, plus de temps passé à la maison et une soudaine envie de cocooner, l'automne est un excellent moment pour faire le point sur vos saines habitudes de vie sexuelle. Bref, en voici 4 à adopter dès aujourd'hui!

1. Se familiariser avec la décélération érotique

Pendant des mois, on vous a cassé les oreilles avec l'importance (voire la quasi obligation!) de renouer avec votre sexualité pendant la période estivale. Magazines, bouquins, chroniques Web, partout on vous a conseillé mille et un trucs pour booster votre libido, on vous a promis une sexualité torride, grâce à 5 nouvelles positions à essayer au bord de la piscine pour jouir en même temps, on vous a fait croire que 4 relations sexuelles par semaine, c'était le secret d'un couple heureux...Wow, un instant!? Et si l'on prenait le temps de respirer et de repenser son rapport à la sexualité?

Issu du mouvement né du livre L'Éloge de la lenteur de Carl Honoré, voici ce que le slow sexe prône; s'éloigner le plus possible de ces chiffres et diktats handicapants, afin de prendre tout le temps nécessaire pour vivre dans le ici et le maintenant. Pensez-y; à focuser sur le point culminant de son propre plaisir, à s'obstiner à trouver LA combinaison secrète pour accéder à l'orgasme, comment peut-on sincèrement en arriver à aller à la rencontre de l'autre? À s'abandonner? À lâcher prise? À cet égard, prendre son temps n'est pas synonyme de lenteur! Il est plutôt question de ressentir la connexion avec l'autre, de goûter aux différents plaisirs des sens et de (re)découvrir son/sa partenaire à travers tout le processus, non le résultat. Honnêtement, n'est-ce pas à cela que devrait ressembler une sexualité réellement épanouissante?

2. Mettre le sexe à l'agenda

Souvent lorsque l'on discute avec des couples, voici les attributs qu'ils accordent à une sexualité satisfaisante: du sexe torride et innovateur, qui se vivrait toujours sous la spontanéité du moment. En fait, la vie ce n'est pas (bien souvent en tout cas!) comme dans les films. Que vous le vouliez ou non, nombreux sont les facteurs pouvant faire passer la sexualité et le couple en soi, au second plan; les enfants, les obligations quotidiennes, le stress, la fatigue, l'état de santé, etc. Une chose est claire; si vous ne mettez pas l'effort nécessaire pour conserver une certaine intimité, il se peut fort bien que vous vous laissiez emporter par la vague!

Il n'y a pas de norme quant au nombre de relations sexuelles hebdomadaire. Ce qui est «normal», c'est ce qui nous satisfait. Certes, un des partenaires peut avoir un appétit sexuel plus grand, mais planifier votre vie sexuelle ensemble, vous permettra de parler honnêtement de la fréquence et du moment des relations, afin d'en arriver à trouver un équilibre réaliste. Planifier le sexe n'a rien de moche, ni désagréable. Au contraire, cela permet d'érotiser l'attente et d'assurer que les rapprochements soient véritablement désirés. Il n'est pas impératif que vos ébats amoureux soient obligatoirement provoqués par un : «Je te veux sur le comptoir de la cuisine...maintenant!». Vous seriez surpris de voir à quel point un «chéri(e), et si l'on se planifiait une soirée coquine mardi coquin, as-tu envie?» peut être étonnamment agréable... et profitable! Somme toute, rappelez-vous, l'anticipation, avoir envie d'avoir envie, c'est souvent la clé d'une sexualité colorée!

3. Aller chercher de l'aide lorsque c'est nécessaire

Vous prenez soin de votre corps et vous faites des bilans de santé, mais que faites vous pour votre bien-être personnel ainsi que pour la santé de votre couple? Comment se porte votre bonheur relationnel?

Il est important de comprendre qu'il n'y a pas de difficulté trop petite ou trop grande pour consulter un(e) sexologue. Certaines personnes consultent parce qu'elles vivent des difficultés sexuelles (trouble du désir, anorgasmie, trouble de l'érection, de l'éjaculation. etc.), d'autres souffrent de difficultés affectives et relationnelles (problèmes de communication, dépendance affective, image corporelle négative etc.). Tandis que pour d'autres, c'est dans l'optique d'atténuer les impacts négatifs que certaines difficultés reliées à la santé peuvent avoir sur leur sexualité. Quel que soit le motif, il est important de comprendre que la consultation est ouverte à toute personne manifestant une certaine inquiétude par rapport à sa vie affective, sexuelle, individuelle ou relationnelle.

Pourquoi est-il si important de consulter? Tout d'abord parce que le temps n'arrange pas les choses, il les enracinent. Un(e) sexologue peut donc vous aider à dédramatiser la situation, en vous aidant à identifier les différents éléments causant problème afin d'en arriver à mieux comprendre la situation. Aller chercher l'aide nécessaire n'est pas signe de faiblesse, mais bien un signe de force : vous vous donnez la chance de vivre une sexualité saine et qui vous ressemble.

Pour plus conseils de nos sexologues, des outils et pour de l'information fiable en matière de sexualité, abonnez-vous à l'infolettre de Sexologie Québec sur notre blogue www.sexploration.ca et n'oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Twitter (@sexologiequebec)

Cinq exercices pour une meilleure vie sexuelle