LES BLOGUES

Trop d'enfants dans le monde sont en situation de crise

02/02/2017 08:48 EST | Actualisé 02/02/2017 08:48 EST

La vie de près de 50 millions d'enfants est menacée par les conflits et les catastrophes qui touchent 48 pays

Que ce soit en Syrie, au Yémen, en Iraq, au Soudan du Sud ou au Nigeria, la vie d'enfants se trouve bouleversée en raison de conflits incessants et de crises de migration, et par la dévastation causée par des catastrophes naturelles. Pour venir en aide à ceux et celles qui en ont le plus besoin, l'UNICEF demande 3,3 milliards de dollars US afin de porter secours à 81 millions de personnes en 2017, dont 48 millions d'enfants dans 48 pays. Nous vous présentons quelques-uns de ces enfants (les photos ci-dessous ont été prises par les photographes de l'UNICEF).

2017-01-30-1485810431-8252817-UN024071_MedRes.jpg

En raison de la sécheresse, les champs d'Alinafe sont devenus stériles, et sa fille cadette, Desire, souffre de malnutrition sévère aiguë. (De gauche à droite) Janet, âgée de 10 ans, Kelvin, âgé de 8 ans, leur mère Alinafe, Desire, âgé de 2 ans, et Innocent, âgé de 6 ans, prennent leur repas quotidien composé de pois secs, chez eux, dans le district de Balaka, au Malawi.

2017-01-30-1485810472-2362323-UN041138_MedRes.jpg

Après 20 jours d'alimentation thérapeutique pour traiter la malnutrition sévère aiguë dans une clinique soutenue par l'UNICEF, le poids d'Umara est passé d'à peine 4,2 kg à 5,1 kg. Umara est évaluée pour la malnutrition un camp pour déplacés dans le nord-est du Nigeria.

2017-01-30-1485810509-628082-UN044523_MedRes.jpg

Allongé sur un lit à l'hôpital d'Abs, dans le gouvernorat de Hajjah, au Yémen, le jeune Mohanned, âgé de cinq ans, souffre de malnutrition sévère aiguë. Bien que l'état de santé de Mohanned se soit détérioré au cours des deux dernières années, sa famille n'avait pas les moyens de l'amener se faire traiter.

2017-01-30-1485810543-6094728-UN018992_MedRes.jpg

Malgré les difficultés, plus de 300 000 enfants au Soudan du Sud ont eu accès à l'éducation en 2016. Au site de protection des civils de Malakal, la jeune Chubat (à droite), âgée de 12 ans, est assise en compagnie de son amie dans les ruines calcinées de l'école primaire soutenue par l'UNICEF qu'elle fréquentait.

2017-01-30-1485810578-1827614-UN038071_MedRes.jpg

« Je croyais que j'allais mourir. J'ai pensé que toute ma famille allait mourir », raconte Mylove Théogène (à droite), âgée de 8 ans, après que l'ouragan Matthew eut détruit sa maison à Jérémie, en Haïti. Plus de 175 000 personnes ont été déplacées en raison de la tempête tropicale, et plus de 800 000 personnes ont besoin d'une aide essentielle à leur survie.

2017-01-30-1485810604-3845385-UN015787_MedRes.jpg

[Les noms ont été changés] Grâce à un service de réunification des familles, la jeune Nigériane Fati, âgée de 15 ans, a retrouvé sa mère (à gauche) au camp pour réfugiées de Minawao, au Cameroun, après avoir été libérée du groupe armé Boko Haram qui la gardait captive. Le conflit a entraîné le déplacement de 2,4 millions de personnes dans la région du bassin du lac Tchad.

2017-01-30-1485810638-6525239-UN018015_MedRes.jpg

Forcé de quitter sa maison avec sa famille il y a près de deux ans lorsque son père a été tué par un tireur embusqué, le jeune Maxim, âgé de 8 ans, est suivi dans un centre de psychothérapie dans l'est de l'Ukraine afin de l'aider à surmonter son traumatisme. En 2016, plus de 207 000 enfants et leurs aidants naturels ont reçu un soutien psychosocial.

2017-01-30-1485810670-6951893-UN039303_MedRes.jpg

(À gauche) Abdulghani, âgé de 9 ans, et son frère Hassan, âgé de 6 ans, attendent pour remplir des bidons à un puits dans Alep-Est, en Syrie. L'UNICEF et ses partenaires ont acheminé par camions jusqu'à 1,5 milliard de litres d'eau et fourni plus de 4 millions de litres de carburant pour faire fonctionner les installations de pompage de la ville.

2017-01-30-1485810731-7103735-UN042749_MedRes.jpg

Rafi, âgé de 3 ans, sourit alors qu'il est assis sur la boîte de vêtements d'hiver que sa famille a reçue lors d'une distribution au camp de Kawergosk pour Syriennes et Syriens réfugiés, dans le gouvernorat d'Erbil, dans la région du Kurdistan iraquien. En Iraq, l'UNICEF a distribué des vêtements d'hiver à quelque 300 000 enfants.

2017-01-30-1485810761-7876110-UN014016_MedRes.jpg

« Tous les enfants devraient être avec leurs parents », déclare Nyaruot, âgée de 14 ans, lorsqu'elle a appris qu'elle et ses sœurs Nyaliep, âgée de 3 ans (au centre), et Nyachan, âgée de 11 ans (à droite), allaient être réunies avec leur mère au site de protection des civils de Bor, au Soudan du Sud, après que le conflit eut entraîné leur séparation.

L'Action humanitaire pour les enfants présente l'appel de fonds de l'UNICEF pour 2017, ainsi que nos objectifs pour procurer aux enfants un accès à de l'eau potable, une l'éducation, la santé et de la protection, et ce, dans 48 pays du monde.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les enfants blessés en Syrie

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter