LES BLOGUES

Le talon haut: objet de pouvoir ou de soumission?

07/07/2014 10:48 EDT | Actualisé 06/09/2014 05:12 EDT

Ce billet a également été publié sur le blogue de Tina Karr, Une mère en talons aiguilles

"La plupart des femmes préfèrent aller en enfer en talons hauts plutôt qu'au paradis en talons plats" William A. Rossi

Bien plus qu'un simple accessoire de mode, la chaussure à talon haut transcende et métamorphose la femme depuis plus de 3 siècles. Chaque paire de chaussures représente pour elle une occasion d'exprimer une facette de sa personnalité, une émotion, un message. C'est sans doute pour cette raison que certaines alto-calciphiles possèdent des centaines de modèles soigneusement rangés dans leur placard comme autant d'ambitions.

(Le billet se poursuit sous la galerie)

Les chaussures de stars

Puissant outil de communication, le talon haut influence les rapports entre individus et plus particulièrement entre hommes et femmes.

Plus le talon est haut plus il est chargé d'érotisme. Son caractère érotique titille l'imaginaire masculin et place la femme devant une dualité. Tantôt perçu comme un objet de pouvoir, tantôt comme un accessoire de soumission, le talon haut revêt les caractéristiques d'un symbole sexuel ambivalent.

Ainsi le style, la couleur, les ornements et certainement la hauteur du talon se conjuguent en éléments extrêmement révélateurs. De toute évidence, une chaussure à plateforme de type stripteaseuse n'aura ni la même connotation, ni la même charge émotive qu'un stiletto à bout pointu.

Et c'est parce que le talon haut est si étroitement associé à la séduction, à la sexualité et aujourd'hui à la pornographie, que la porteuse doit impérativement comprendre, dompter et contrôler cet accessoire résolument féminin.

À l'inverse, si elle se laisse dépasser par l'objet lui même, elle provoquera certes, l'admiration du voyeur, mais se fera déposséder, par la même occasion, du pouvoir que le talon haut lui procure. Sa posture, sa démarche et certainement son attitude seront autant d'éléments qui contribueront au succès ou à l'échec de son entreprise.

Juchée sur ses 7 ou 15 cm, la femme doit être en mesure d'exprimer à la fois sa propre sensualité et sa propre féminité, loin de tous les clichés tapageurs et des stéréotypes publicitaires qui la réduisent le plus souvent à un simple objet.

Pour y arriver, elle devra donc prendre conscience de l'importance de l'imagerie et de la symbolique sexuelle que le talon haut s'est forgé dans l'imaginaire masculin et de ses répercussions dans le quotidien des femmes.

Elle devra décider du message qu'elle souhaite transmettre, en prenant en compte les codes sexuels inhérents au talon haut et en écartant toute ambiguïté.

Ainsi, la porteuse sera libre de choisir le type de femme qu'elle voudra être : soumise ou dominante.

Le talon haut, objet de pouvoir ou de soumission ? À vous mesdames de trancher!