LES BLOGUES

Hymne à la femme

06/03/2013 04:51 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

Cette journée Internationale de la femme m'a inspirée ces mots....

Au creux de votre ventre généreux est déposé le souffle de la vie.

Entre vos cuisses se glisse enfin le soupir d'un rêve que vous bercerez en embrassant le sourire du bonheur.

Provocante, la voix puissante qui hurle de vos entrailles, nous rappelle combien la douleur habite votre âme.

Femme, à l'aube du commencement, vous nourrissez déjà l'espoir de changer le monde.

Dans votre regard naît aussi la promesse que tout est possible.

Votre puissance d'aimer s'entend dans le rire candide de tous les enfants.

Mère protectrice, mère divine, le ciel vous a donné la grâce.

Vous êtes amour, car votre compassion enveloppe tout autant celui qui vous admire que celui qui vous trahit.

Épouse, vous vous abandonnez à celui qui vous tend la main, en confiant votre cœur et en offrant votre vie à celui qui la partage.

Séductrice mystérieuse et complice naturelle de celui que vous avez choisi, vous savez pardonner à qui cherche rédemption.

Mère ou amante, épouse ou amie, telles les couleurs d'un kaléidoscope, vos visages se superposent et se juxtaposent tous pour n'en former qu'un.

Votre foi transforme en pétales de rose les marques que la vie inflige à votre corps, tout comme elle dissipe les larmes qui entaillent votre beauté.

Ange de paix, vous ne cessez de livrer bataille afin de protéger le monde.

Votre bravoure discrète et secrète recouvre de bonté les cœurs moins glorieux.

De vos pas gracieux et légers, vous piétinez l'horreur pour en extraire toute la souffrance.

Être de lumière, votre chant de sirène se fait entendre au-delà de l'horizon.

Votre baiser tendre s'étale sur la vie pour l'arracher à la mort.

Rien ni personne ne saurait anéantir l'abondance que vous créez.

Si un jour, le temps vous est accordé, vous saurez faire danser, sous vos jupons fleuris, la vie, l'amour et l'éternité.