LES BLOGUES

Le Brésil en route vers un sixième titre mondial ?

13/06/2014 04:14 EDT | Actualisé 13/08/2014 05:12 EDT

Le moment tant attendu par les fans du ballon rond est enfin arrivé. La Coupe du monde 2014 s'est ouverte à São Paulo, malgré vents et marées. Le Brésil a pris la première étape vers un sixième titre mondial. Malheureusement pour la Croatie, l'arbitrage d'erreur, clairement favorable à la Seleçao, l'a envoyé à la défaite dès le tout premier match, avec un score accablant de 3 à 1.

Il est à souligner que, malgré la pénalité inexistante et sans le premier but, par inadvertance, de Marcelo dans son propre camp, la victoire serait toujours brésilienne. Mais l'équipe brésilienne ne peut pas s'enorgueillir d'être la plus forte au monde.

Elle n'est pas non plus la plus favorite du fait qu'elle joue chez elle. Rappelons qu'elle a déjà essayé des défaites significatives en coupes du monde, avec de très bonnes équipes, comme celles des années 1950 chez lui, de 1982 en Espagne et de 2006 en Allemagne.

Disons, de préférence, qu'après son titre de la coupe des confédérations en 2013, le Brésil a plutôt ses chances de remporter le mondial. Les fanatiques sont prêts à croire à la conquête, mais elle ne sera pas facile !

Le Brésil c'est aussi une équipe équilibrée avec quelques grands joueurs comme Neymar, l'homme du match. Les bonnes performances en compétitions amicales récemment ont prouvé son potentiel. Mais la seleçao est loin d'être imbattable. L'entraîneur doit travailler très durement sur le côté psychologique pour éviter toutes surprises possibles.

Le chemin vers le titre sera tendu. Cette heureuse victoire, dans ce premier test contre la Croatie, un adversaire rusé avec un plan tactique défini surprenant, a déjà démontré ce qui attend l'équipe de Luiz Felipe Scolari.

Le Cameroun et le Mexique, deux outsiders du groupe A, sont un peu en dessous sur le plan technique, mais s'appuient sur les talents rares de certains joueurs comme Samuel Eto'o et Guillermo Ochoa.

Dans la deuxième phase, le Brésil pourrait affronter l'Espagne ou la Hollande, respectivement champion et vice-champion de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Voici quelques matchs qui peuvent faire souffrir des fanatiques, ou qui risquent d'avoir des saveurs plutôt agréables.

Au cours de tous les jeux, le support des fanatiques restera toujours essentiel. La voix des tribunes sera en mesure de créer le climat favorable pour une croissance émotive. Cela avait fonctionné, il y a un an, durant la coupe des confédérations. C'est bien un facteur positif quand on joue à la maison.

Le Brésil a réussi son premier test. Avec deux buts de Neymar et un cadeau de l'arbitre japonais Yuichi Nishimura. Trois points importants remportés sur ses débuts. Mais il a beaucoup à corriger pour un peu plus de garanties à l'équipe de Scolari, en route vers un autre titre mondial...

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Mondial 2014: 1er match Brésil-Croatie

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?