LES BLOGUES

Les espoirs du cinéma québecois

20/09/2014 08:00 EDT | Actualisé 20/11/2014 05:12 EST

espoirs cinema

Pourquoi aucun prix au Québec ne récompense les meilleurs espoirs comédiens ?

Il me semble qu'avant de devenir un ou une comédien(ne) reconnu(e), il est possible de voir son travail souligner au travers certaines récompenses? En France par exemple, il existe aux Césars une catégorie meilleur espoir féminin et masculin. Il existe également les Prix Romy Schneider et Jean Gabin (dont le nom fut modifié pour P.Dewaere)

Pour la musique, le prix Constantin a existé pendant plusieurs années...Bref, notre équipe de Cinemaniak trouvait réellement injuste que les jeunes comédiens ne disposent pas de cette même vitrine ! Nous avons donc cet été entrepris d'aller voir une dizaine de réalisateurs québécois afin de leur demander qui ils souhaitaient voir plus sur grand écran; quels sont les espoirs du 7e art ?

Et le final est constitué de deux jeunes actrices et deux jeunes acteurs qui ont bien voulu participer à une table ronde des plus instructives: Ève Duranceau, Anne-Elisabeth Bossé, Charles-Alexandre Dubé et Jean-Sébastien Courchesne

2014-09-18-cinemaniak4200x300.jpg

Ève Duranceau a 35 ans et déjà une belle visibilité dans l'univers cinématographique: Chef de meute, Sarah préfère la course ou encore Le bonheur des autres, on a pu l'apercevoir cette année dans la websérie de Chloé Robichaud Féminin/Féminin

2014-09-18-cinemaniak2200x300.jpg

Anne-Élisabeth Bossé a à peine 30 ans et semble de nombreux projets: Télé, théâtre ou cinéma, elle semble partout. Sur le grand écran, le public la découverte dans Les amours imaginaires et elle était l'an dernier de l'excellent Quelqu'un d'extraordinaire de Monia Chokri.

2014-09-18-cinemaniak1.jpg

Jean-Sébastien Courchesne est comédien depuis quelques années maintenant...Mais c'est sans conteste grâce à Sarah préfère la course que le public a pu réellement mettre un nom sur son visage. Il enchaîne également les rôles que ce soit dans La Galère ou Quart de vie dernièrement.

2014-09-18-cinemaniak3.jpg

Charleses-Alexandre Dubé fut révélé au grand public grâce à son premier rôle dans Liverpool. Depuis il enchaîne les projets de la Maison du pêcheur à Qu'est-ce qu'on fait ici dernièrement.

Avec eux, nous sommes revenus sur le cinéma d'auteur versus le cinéma plus grand public, leur métier de comédien et de la difficulté de se démarquer en audition:

Existe t'il une concurrence entre comédiennes ?

A cette question, les avis divergent; il faut bien avouer que le niveau est très élevé au Québec avec des gangs de filles incroyablement talentueuses: Émilie Bibeau, Magalie Lépine Blondeau, Évelyne Brochu, Sophie Cadieux, Marilyn Castonguay, Émilie Gilbert, Laurence Leboeuf réunies dans Quelqu'un d'extraordinaire de Monia Chokri ou encore Noémie Yelle, Sarah-Jeanne Labrosse, Eliane Gagnon, Alexa-Jeanne Dubé, Julianne Côté, Marie-Evelyne Lessard toutes réunies dans Féminin/Féminin de Chloé Robichaud

Est-il plus facile de se démarquer en étant un excellent comédien ? Et le public est-il tanné de voir toujours les mêmes têtes ?

Autant de questions sur lesquelles nous sommes revenues avant de parler de l'actualité de chacun (Felix et Meira pour Anne-Elisabeth Bossé, Qu'est-ce qu'on fait ici pour Charles-Alexandre Dubé, Nouvelles Nouvelles d'Olivier Godin pour Ève Duranceau ...)

Quand l'entrevue se termine et qu'on leur demande avec quel réalisateur ils rêveraient de tourner.. . Il semble exister comme une évidence... comme un homme qui domina cet été le box-office québécois et considéré comme un génie de la comédie... Ricardo, entendras-tu cet appel ?

Retrouvez cette table ronde au complet sur YouTube.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les films de la semaine - 19 septembre

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter