LES BLOGUES

Méditer... en marchant!

16/10/2012 10:55 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST
Alamy

Je l'avoue. J'ai de la difficulté à m'arrêter. J'ai toujours quelque chose à faire. J'ai une interminable liste de « choses à faire » et tous les jours je m'évertue à cocher toutes ces choses sur ma liste.

C'est donc pas surprenant que ma coach m'ait suggéré il y a quelques années d'incorporer un peu de méditation dans ma routine journalière pour apprendre à ralentir et me recentrer. Les premières fois que j'ai essayé la méditation traditionnelle, je n'ai pas aimé cela du tout. Assise à « ne rien faire » en essayant de ne pas penser n'était vraiment pas mon fort. Loin de devenir plus calme, je perdais patience et je devenais frustrée : je n'arrivais pas à arrêter mon cerveau hyperactif et il me semblait que chaque partie de mon anatomie était inconfortable, peu importe combien de fois je réajustais ma posture. Mais je voulais vraiment devenir plus zen. Ma tête et mon cœur en avaient désespérément besoin. J'ai donc persisté et maintenant j'y parviens en petites doses.

Puis heureusement, j'ai découvert qu'il y a plusieurs façons de retirer des bénéfices semblables à la méditation en étant actif physiquement. Il est possible d'entrer dans un état méditatif en courant de longues distances, en faisant de la pêche, en jardinant, en faisant de l'artisanat ou du yoga. Ma façon préférée de faire une méditation active c'est en faisant une marche en nature. L'automne est ma saison préférée parce que le temps est doux et la nature offre un spectacle haut en couleur et texture.

Voici quelques conseils pour atteindre un état méditatif réparateur en marchant :

- Assurez-vous d'avoir des souliers et des vêtements confortables. Portez plus d'une épaisseur de vêtements pour pouvoir enlever ou rajouter une épaisseur à votre guise.

- Calmez la voix incessante dans votre tête qui critique ou qui vous rappelle tous les « il faut que » en ramenant constamment votre attention au moment présent, à la nature autour de vous.

- Pour vous aider à ralentir votre état de pensée interne, ralentissez votre rythme externe. Marchez plus lentement, plus consciemment.

- Utilisez tous vos sens pour vous immerger pleinement dans l'expérience. Ressentez la texture du sol sous vos pieds et la caresse de la brise sur vos joues. Écoutez le son du vent dans les arbres et le chant des oiseaux.

- Appréciez le paysage qui vous entoure.

- Respirez à pleins poumons l'air frais. En automne, l'air a un parfum doux et étrange : c'est une odeur qui sent un peu la terre et le mouillé.

- Plus vous baignez dans vos sensations, plus vous vous plongez dans un état méditatif.

Peu importe l'activité que vous entreprenez, si vous voulez atteindre un état méditatif c'est important que tous vos gestes soient conscients et intentionnels et que votre attention soit fermement ancrée dans le moment présent. En ralentissant vos pensées, vous adoucissez votre état d'âme et retrouverez le calme et la sérénité.

Bonne méditation!