LES BLOGUES

Le contrat social selon les conservateurs: mettez votre vie en danger et en retour...

27/03/2014 12:21 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Décider de joindre les Forces canadiennes, c'est choisir de mettre sa vie en danger pour servir, protéger, ou encore défendre son pays. Quand on fait de tels sacrifices, on est en droit de s'attendre à ce que notre gouvernement s'occupe de nous convenablement si le pire advenait.

Imaginez que vous êtes déployé à l'étranger. Vous revenez de mission et souffrez du syndrome de stress post-traumatique. Vous avez fait votre devoir et vous vous tournez vers votre gouvernement pour obtenir du soutien. Mais ce gouvernement conservateur fera tout pour minimiser les indemnités qui vont sont dus; c'est là qu'une deuxième bataille commence pour nos vétérans!

En octobre 2012, six vétérans ayant servi et ayant été blessés en Afghanistan ont déposé un recours collectif contre le gouvernement fédéral. C'est le deuxième recours collectif intenté par le gouvernement concernant les indemnités à nos anciens combattants. Après les déductions illégales faites sur les pensions, les anciens combattants sont obligés d'intenter un autre recours collectif. Je ne peux pas croire qu'après avoir servi notre pays, nos anciens combattants sont obligés d'aller en cour de justice afin d'obtenir les indemnités qui leur sont dues.

Leur recours stipule que les changements apportés à la Nouvelle Charte des anciens combattants violent la Charte canadienne des droits et libertés. Qu'un contrat social a été promis aux militaires au travers des politiques, des discours et des lois entourant les vétérans, et ce, depuis la Première Guerre mondiale. Les conservateurs font valoir, après avoir tenté de faire invalider la poursuite qu'aucun contrat social ne les lie aux anciens combattants. Leur position a été dévoilée dans les énoncés juridiques liés à un recours collectif d'Equitas Society.

Entendons-nous bien: cette négation est d'une absurdité absolue. Ne pas reconnaître le contrat social liant le gouvernement fédéral aux anciens combattants et aux membres des Forces canadiennes est inacceptable. Le gouvernement fédéral a et doit avoir une responsabilité morale, sociale, juridique et fiduciaire envers les femmes et les hommes qui ont risqué leur vie pour leur patrie. Bon nombre de textes législatifs font pourtant référence à ce contrat social. L'ancienne Charte comprenait une clause s'assurant que le gouvernement remplissait sa part du contrat face aux vétérans.

Le texte de la Nouvelle Charte fait l'objet présentement d'un examen parlementaire. Le NPD se bat pour que cette référence réapparaisse dans le nouveau texte. Ça fait plus de cent ans que le gouvernement fédéral respecte sa promesse de soigner les anciens combattants. Nous ne pouvons pas laisser ce gouvernement briser cet engagement sans nous battre.

Je vais continuer à presser le gouvernement pour qu'il abandonne sa procédure d'appel contre le recours collectif des anciens combattants. Il y a un moment où le bon sens et la morale doivent reprendre le dessus. Joignez-vous à moi. Ensemble, nous pouvons ramener à l'ordre ce gouvernement conservateur complètement irrespectueux de nos vétérans.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



>Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?