LES BLOGUES

Place à la rentrée télé de l'automne

26/08/2013 11:22 EDT | Actualisé 26/10/2013 05:12 EDT

L'été tire à sa fin, les étudiants sont fébriles devant l'appel imminent des salles de classe et les travailleurs, remplis de regrets, tirent un trait sur les dernières journées de vacances avant de reprendre le train-train quotidien.

La rentrée automnale est une réalité à laquelle nous sommes accoutumées et la télévision d'ici ne fait pas exception à la règle. Le changement de saison entraîne avec lui un vent de renouveau et le déploiement d'une grille-horaire toute neuve pour les téléphages avertis ou occasionnels. La rentrée, c'est aussi l'occasion de retrouver des plaisirs coupables familiers en plus de découvrir les nouveautés que nous offriront nos réseaux.

À chacun ses préférences, mais je me permets de vous guider vers ce qui retiendra mon attention lors de cette rentrée «Automne 2013» au Québec.

ICI Radio-Canada Télé (SRC)

Outre le changement de nom qui en étourdit encore plusieurs, ICI Radio-Canada Télé ne présentera pas des tonnes de nouveautés notoires à l'automne, misant plutôt sur des valeurs sûres d'hier afin de rallier un auditoire fidèle sous une bannière qui sent encore le concessionnaire.

Les Pêcheurs (dès le 11 septembre) attirent vite l'œil quand on voit défiler l'imposante liste d'artistes invités de la première saison: Jean-François Mercier, Guy A. Lepage, Mike Ward, Michel Courtemanche, Rémy Girard - j'en passe et les meilleurs. Le concept de Martin Petit, dérivé de sa série de sketchs lors de différents festivals Juste pour rire, utilisera la pêche comme un véhicule narratif et les invités, différents chaque semaine, mèneront la barque de cette aventure.

Cependant, l'autofiction me laisse plutôt perplexe et j'ai peur que l'aventure ne tombe rapidement à plat, un peu comme la Soirée de clowns de V il y a quelques saisons déjà. Donnons tout de même la chance au coureur, ma curiosité est piquée.

Les murs de la prison de Lietteville s'ouvrent à nouveau alors que nous retrouverons la très populaire série Unité 9. La deuxième saison débute le 10 septembre.

Trainant un peu en longueur l'an dernier, la série comporte tout de même un très bon potentiel pour la suite, particulièrement en raison de la profondeur des protagonistes qui a été à peine effleurée lors de la première déclinaison. Les séries se démarquent souvent à partir de la deuxième saison quand elles décident d'appuyer un peu plus le récit sur les décisions de leurs personnages au lieu de s'imposer une exposition initialement obligatoire de qui ils sont. Espérons que la prison féminine s'oriente vers cette avenue et qu'elle ne tombera pas dans le piège d'introduire une myriade de nouveaux personnages afin de «boucher les trous» dans la narration.

Infoman sera aussi de retour le 12 septembre et je peux déjà affirmer sans me tromper qu'il s'agira une fois de plus d'un rendez-vous à ne pas manquer. Jean-René Dufort s'est construit une niche dans laquelle il est diablement confortable, et c'est réjouissant de voir ICI renouveler continuellement son vote de confiance.

Je suis aussi intrigué par le retour d'Anne-Marie Dussault sur les ondes de la SRC, elle qui pilotera Après tout, c'est vendredi ! à partir du 10 octobre. J'y reviendrais, mais un rendez-vous d'actualités afin de boucler la semaine est toujours une formule intéressante.

TVA et V

Confession à faire: je visionne beaucoup moins les deux autres chaînes généralistes que la SRC au quotidien. Moins interpelé par le produit, j'imagine, mais sans esprit de dénigrement. Il s'agit simplement ici d'une réalité que je dois mettre au clair afin d'expliquer mon manque d'intérêts envers la rentrée des deux chaînes.

J.E. sera de retour pour une 21e saison - ce qui sera toujours une bonne nouvelle. Les émissions d'affaires publiques sont nécessaires, particulièrement en heures de grandes écoutes, et sont souvent négligées dans une réalité de marché qui favorise les véhicules promotionnels aux «productions utiles» offertes sur nos ondes.

La nouveauté Apollo dans le frigo, dès le 18 septembre sur V, est intrigante dans la mesure où le chef Giovanni Apollo est un personnage très coloré. Les émissions de cuisine ont la cote, c'est bien connu, et la variation sur un thème apprécié pourrait offrir de belles surprises. Reste à voir comment le chef improvisateur s'en tirera devant les caméras.

Curiosité morbide oblige, je vais jeter un œil vers Tic tac show, dès le 16 septembre sur V. Jean-François Mercier animera un jeu-questionnaire (oui oui) inspiré du canonique Hollywood Squares américain. Bref - ça sent la catastrophe annoncée et je ne veux pas rater ça.

Télé-Québec, ARTV et les autres

Chamboulements multiples du côté de C'est juste de la TV, de retour à partir du 13 septembre sur ARTV. Anne-Marie Whitenshaw est la seule survivante de l'an passé, tout le reste de l'équipe ayant été remplacé au profit d'une formule plus jeune, plus interactive et à mon avis beaucoup moins intéressante.

Le microscope hebdomadaire de la télé sera désormais animé par Marie-Soleil Michon. Jean-Michel Dufaux et Dave-Éric Ouellet (MC Gilles) meubleront les fauteuils d'analystes aux côtés de Whitenshaw qui, pour l'instant, sera remplacée par de multiples invitées jusqu'à son retour. Au premier regard, la pertinence de ce gros coup de balai est discutable, surtout au niveau du changement de ton et du passage au direct pour l'hebdomadaire de la chaîne culturelle.

J'étais un irréductible de ce rendez-vous, mais j'ai l'impression que la nouvelle mouture sera surtout ciblée vers un public plus jeune, adepte de l'imbuvable «twivage» et d'une télévision plus coloré qu'analytique. La crédibilité journalistique d'un Marc Cassivi et d'une Liza Frulla me manquera, cruellement même.

Je serais de retour au poste à l'automne - mais la laisse sera plus courte. Ça sent la mort lente d'un projet que j'appréciais particulièrement.

Inversement, Télé-Québec retourne aux sources avec ses Francs-Tireurs, dès le 11 septembre, en saluant le retour de Benoît Dutrizac aux côtés de Richard Martineau. Si ARTV se tourne vers les jeunes pour sauver un projet qui bat de l'aile, Télé-Québec regarde complètement à l'ouest et fera plutôt plaisir à une génération de travailleurs dans la trentaine en montant. Martineau et Dutrizac ne font pas l'unanimité, mais il serait fou de se priver du plaisir de voir quel bourbier ils engendreront chaque semaine. La télé, après tout, n'a pas à être complaisante - et un peu de contrariété, ça fait du bien.

Dans la même foulée, les Deux hommes en or seront à surveiller à partir du 13 septembre, toujours à Télé-Québec. Patrick Lagacé et Jean-Philippe Wauhier pataugeront dans l'actualité avec une petite dose de désinvolture. Formule intrigante, surtout connaissant la liberté généralement offerte par le réseau à ce genre de projet.

Des dizaines d'autres émissions attireront mon regard à un moment ou à un autre cet automne, mais dans l'esprit du bref survol je vais m'arrêter ici.

Quoi qu'il en soi, l'automne sera une belle occasion pour que chacun y trouve son compte devant son téléviseur. Après tout, un brin de réconfort au bout des doigts est un luxe que l'on peut s'offrir - et qui fait du bien sans trop se casser la tête.

Bonne rentrée à tous!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Quelles séries regardez-vous en 2014?

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.