LES BLOGUES

Le péage sur les ponts??? Oh my GAWD!

30/09/2014 11:47 EDT | Actualisé 30/11/2014 05:12 EST

Mais quel front de bœuf ce Denis Lebel! Il gère sa politique fédérale comme un Maire qui dirige sa ville. D'une main de fer et avec résolution. Je lui dis B-R-A-V-O! Quel homme rafraîchissant.

Oh, vous me direz qu'il est antidémocratique de gouverner à contresens de la sainte unanimité. C'est quand même exceptionnel de voir l'Assemblée nationale, le gouvernement, les maires et la députation, de même que toutes les forces vives du milieu faire front commun contre l'ennemi insensible qu'est le fédéral. Et l'argument qui tue: pensez-vous vraiment que les conservateurs auraient osé faire ça à Toronto? Même Robert Poëti - que je vénère depuis toujours - joue cette comédie burlesque, mais sans grande conviction. Derrière les portes closes, je me refuse à croire que le ministre des Transports cautionne une telle position de son plein gré.

Harper tient la même ligne avec le nouveau pont qui doit être construit entre Détroit et Windsor. Pourquoi faire l'autruche au Québec?

Quelle sémantique inutile et puérile de la part de la sainte unanimité. Personnellement, je n'ai jamais vu un groupe, ou même quelqu'un, être d'emblée en faveur d'une nouvelle taxe ou de frais non prévus. On a beau faire des sondages, les dés sont pipés dans la question: êtes-vous en faveur d'un péage sur le pont Champlain? Comme si une majorité allait dire «Oui, absolument»! Mais l'argument le plus stupide vient de cet élu qui souligne candidement que jamais les propriétaires actuelles de maison dans ce secteur de la Montérégie n'auraient acheté considérant un tarif au pont Champlain... Comme si ça devenait une considération quand tu jases avec l'agent d'immeuble: «Ouais, dis-moi Julie, sais-tu si un jour il y aura un péage sur ce pont?»

Les arguments des opposants tiendraient la route si nous étions en période d'aisance. Hélas, ce n'est pas le cas. J'aimerais ramener l'historique de l'autoroute 30 qui devait ceinturer la partie sud-ouest de Montréal. À l'origine, personne ne parlait de péage, et les premiers tronçons de l'est n'en avaient pas. Puis la partie ouest devait compléter l'ensemble. On s'est rendu compte qu'un péage et un PPP seraient un bon deal. Aujourd'hui, l'autoroute est une réalité - enfin! - et on paie 2$ par passage. Entre la gratuité, mais pas d'infrastructure, je préfère payer et me la fermer.

Denis Lebel a raison. Si Québec est si «smatt» ben qu'il le prenne - lui - le maudit pont! On s'apercevrait que construire un ouvrage de cette envergure en 2014, c'est un projet d'exception. Et on n'a pas à demander à tout le Canada de payer encore une fois pour nous. Oui à un péage, et je dirais même plus: OUI À UN PÉAGE SUR TOUS LES ACCÈS À MONTRÉAL! On est en ruines, il faut payer. À Londres, les gens gueulaient quand on a tarifé l'accès à certaines parties de la Ville. Puis la catastrophe n'est pas venue, les gens ont payé et se sont habitués.

On ne peut pas baisser les tarifs et les taxes, c'est impossible. C'est ça, ou rien.

Que ceux qui crient au mépris de démocratie prennent la peine de lire l'excellent traité sur la question par John F. Kennedy alors qu'il était sénateur, «Profiles in Courage ». On y raconte l'histoire de politiciens qui ont eu le courage de décisions impopulaires, souvent au prix de leurs sièges. Pour une fois qu'on a un gouvernement qui se fout des sondages! Vive le gros bon sens! Merci Denis Lebel...Mais changez pas d'idée là!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les ponts les plus originaux

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter