LES BLOGUES

Lorsque l'expertise devient plus importante que le lieu de travail

18/04/2017 09:21 EDT | Actualisé 18/04/2017 09:21 EDT

Il y a quelque temps j'ai rencontré un ancien collègue d'université qui évoquait les honoraires élevés que sa start-up avait dû débourser pour des services en programmation. Alors que les talents dans le secteur des TI se font rares et que ses besoins s'avèrent ponctuels, il m'a dit: «J'ai finalement trouvé un programmeur génial qui livre bien les projets et ne charge pas trop cher.»

Et vous devinez quoi? Cette personne qui s'était mise à réaliser des contrats pour son entreprise située à Paris était... en Tunisie!

EMBAUCHEZ LES MEILLEURS TALENTS ET LAISSEZ-LES TRAVAILLER D'OÙ ILS VEULENT

Ce phénomène de travail à distance, bien connu pour le secteur des TI, est de plus en plus répandu pour diverses professions. À mon grand étonnement j'ai récemment découvert que l'on pouvait même trouver des avocats virtuels en droit des affaires qui sont rapidement accessibles, humains et professionnels. Et à ceux-ci s'ajoutent des comptables, des courtiers hypothécaires, des courtiers d'assurances, des graphistes, et j'en passe.

Il va sans dire que de nombreux professionnels mettent à profit les outils technologiques qui leur permettent de gagner du temps (souvent en déplacements), de communiquer efficacement et de livrer rapidement leur travail.

Pour les entreprises, l'embauche d'un candidat qui va travailler à distance amène trois niveaux d'avantages.

L'entreprise y gagne

On élimine ainsi la contrainte d'un lieu de travail spécifique en tant que critère de sélection, ce qui permet aux organisations d'accéder à littéralement tous les talents du monde.

Les gestionnaires qui recrutent sont aussi avantagés

En puisant dans le bassin mondial des talents, les gestionnaires ont l'opportunité de créer des équipes diversifiées. Par exemple, il est bien connu que les personnes issues de milieux différents apportent de nouvelles informations ainsi que des perspectives diverses.

Les employés bénéficient aussi eux-mêmes

Les employés d'équipes virtuelles peuvent vivre où ils le désirent, proches de la famille ou peut-être dans un endroit dont le climat leur plaît.

La réalité d'aujourd'hui

Bien que la plupart des organisations disent qu'elles sont plus ouvertes que jamais aux équipes virtuelles, beaucoup d'entre elles utilisent encore des méthodes désuètes pour essayer de dénicher les meilleurs talents à travers le pays ou dans le monde entier. Selon Cassandra Frangos, Vice-présidente chez Cisco Systems, en entreprise les principaux obstacles se résument à la structure, à la culture et à la mentalité.

Selon elle, de nombreuses organisations ont conservé une structure hiérarchique. Les décisions sont encore transmises de l'un à l'autre par opposition aux émanations de petites équipes autonomes.

Culturellement, la réunion en face à face est toujours un symbole important de la productivité. Voulez-vous finir quelque chose? Asseyez-vous autour d'une table ensemble et faites-le.

La mentalité est l'obstacle le plus difficile à surmonter de tous. Beaucoup de dirigeants traditionnels craignent une perte de contrôle s'ils donnent aux gens la latitude de travailler là où ils ne peuvent pas être surveillés.

Cette façon de travailler est tout simplement dépassée. Éliminer l'emplacement en tant que critère de sélection donne une plus grande latitude aux organisations pour trouver et embaucher les meilleurs talents mondiaux. Et au passage, elle permet aussi de les conserver en leur permettant d'opter pour l'environnement de travail qui leur convient.

Comment faire des équipes virtuelles une règle plutôt qu'une exception?

Quel genre de processus utiliser pour permettre l'embauche de cette superstar dans l'État de Washington?

Cassandra Frangos recommande 4 choses:

Faites preuve d'une grande diligence

Peu importe la sophistication du processus, les entreprises conçoivent généralement des questions d'entrevue pour évaluer l'expérience et l'adéquation d'un candidat, c'est-à-dire pour savoir s'ils ont les compétences nécessaires pour réussir et la mentalité à développer dans leur culture d'entreprise spécifique. En embauchant des candidats virtuels, vous devez cependant creuser plus profondément.

Ce prochain niveau de questionnement direct devrait évaluer si la personne est indépendante, passionnée par son travail et collaborative. Ils doivent être flexibles et disposés à voyager et savoir que le siège social est toujours là où l'action a lieu. En outre, l'expérience la plus importante que cette personne devrait avoir est de réussir à travailler à distance. Découvrez comment ils ont fonctionné et redoublez de diligence.

Évaluez les capacités de leadership

Considérez le style de leadership de l'individu et sa façon de se projeter lui-même. Afin de faire une impression de loin, les gens doivent se démarquer dans une foule et être un défenseur de leurs idées. De plus, l'organisation doit examiner non seulement le candidat, mais aussi le responsable auquel il se rapportera. Les employés à distance ont besoin de quelqu'un qui les valorise indépendamment de leur lieu de résidence. Le leader a-t-il l'expérience et le dynamisme nécessaires pour diriger des équipes virtuelles? Est-ce que cette personne préconise les résultats plus que les face-à-face? Est-ce que son salaire est relié au succès de son équipe?

Investissez fortement dans les relations

Prenons par exemple une équipe de trois leaders dynamiques qui gèrent une unité commerciale en tandem de trois villes distinctes. Fonctionnant en dehors de l'Allemagne, du New Jersey et de San José, en Californie, respectivement, le trio est une équipe collaborative à haut rendement. Comment s'y prennent-ils? Ils se respectent et communiquent constamment. Initialement, ils ont investi beaucoup de temps en personne pour forger la relation. Ils se comprennent extrêmement bien et maintenant ils terminent les phrases de l'un l'autre. Ils abordent conjointement les problèmes difficiles des clients et se communiquent continuellement par téléphone ou par vidéo. Ils ont été ensemble pendant plusieurs années et cela fonctionne parce qu'ils s'occupent de leur relation.

Vérifiez la logistique et la technologie

Mettre une équipe satellite en place nécessite une attention particulière au support informatique et à l'infrastructure. Les personnes peuvent-elles facilement faire une téléconférence à partir de leur appareil mobile ou de leur ordinateur? Tous les membres de l'équipe sont-ils à l'aise avec l'utilisation d'outils collaboratifs? Est-ce que les données de l'équipe virtuelle sont sécurisées et tous les membres de l'équipe comprennent-ils les protocoles de sécurité de l'entreprise? Lorsque les différences linguistiques et culturelles entrent en jeu, par exemple, se voir sur une vidéo claire et fiable peut faire une grande différence dans l'approfondissement de l'interaction.

Il existe encore aujourd'hui des emplois où le lieu de travail est non flexible. Dans certaines entreprises par exemple, le responsable des ventes doit travailler à proximité du PDG. Pour d'autres postes critiques aux opérations d'entreprises, il est parfois nécessaire d'être face à face avec les clients locaux ou disponibles pour la communauté.

Néanmoins, la contrainte du lieu spécifique pour exercer ses fonctions devient rapidement l'exception plutôt que la règle. Abandonner les obstacles culturels et psychologiques qui empêchent l'embauche du meilleur talent mondial peut ouvrir les yeux de tous aux vertus d'un environnement de travail plus dynamique.

LIRE AUSSI:

» 12 citations inspirantes pour 2017

» L'introduction de l'intelligence émotionnelle chez les robots

» Répondre correctement à l'appel d'un chasseur de têtes


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter