LES BLOGUES

Élections 2014: les forces et faiblesses en présence

05/03/2014 11:42 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Ça y est! C'était un secret de Polichinelle, mais c'est maintenant officiel: nous sommes en élections. Question de donner le coup d'envoi à cette campagne, je vous propose une brève analyse des forces (et des faiblesses) en présence. Bonne campagne électorale à tous et à toutes!

Coalition avenir Québec

Forces: À une époque où le cynisme et la désillusion face à la «chose politique» sont à leur comble dans la population, l'image d'irréprochabilité et de responsabilité qu'affiche la Coalition avenir Québec pourrait lui être profitable. Son souci pour la classe moyenne et les familles montre par ailleurs que le parti est bien branché sur le «vrai monde .

Faiblesses: La CAQ peine à se défaire de son image de parti «affairiste» qui, en dehors de son discours sur l'économie et les finances publiques, n'a rien à offrir aux Québécois. À cet égard, l'absence de position claire sur la question nationale est certainement sa principale faiblesse. Par ailleurs, bien que le parti cherche à se présenter comme le champion de l'économie, le fait est qu'il n'a de toute évidence pas l'équipe pour assumer ce rôle. Quant à François Legault, son manque flagrant de charisme ne pardonne malheureusement pas en politique.

Joueur (joueuse) étoile: Nathalie Roy

Meilleur espoir / étoile montante: Christian Dubé

Parti libéral du Québec

Forces: Avec le départ à la retraite de Raymond Bachand, le parti autoproclamé de l'économie a eu beaucoup de mal à afficher une nouvelle crédibilité dans ce domaine. Cependant, ses récentes acquisitions (le fameux «trio économique») ne laissent maintenant place à aucun doute sur la capacité du parti à offrir une alternative solide et crédible en matière d'économie et de finances publiques. Quant à Philippe Couillard, malgré quelques ratés dans les dernières semaines, il jouit toujours d'un certain charme auprès de l'électorat, notamment en raison de son image de «bon docteur».

Faiblesses: Dans les dernières semaines, le Parti québécois a réussi à placer le PLQ en position de faiblesse grâce à son projet de Charte des valeurs de laïcité. Puisque tout indique qu'il s'agira d'un enjeu de premier plan dans la campagne, le PLQ pourrait bien se retrouver encore une fois sur la touche en raison de son incapacité sur le plan identitaire.

Joueur (joueuse) étoile: Lise Thériault

Meilleur espoir / étoile montante: Carlos Leitao

Parti québécois

Forces: Pour un parti qui a la réputation d'être difficile à gérer, force est d'admettre que les troupes de Pauline Marois affichent en ce moment une image de parfaite cohésion. Forte de ses nouvelles recrues, l'équipe du Parti québécois possède par ailleurs beaucoup de charisme. Qui plus est, son message identitaire fort et assuré a de quoi séduire la fibre nationaliste de nombreux Québécois. Quant à elle, la chef Pauline Marois, de par son expérience incomparable, jouit d'une grande crédibilité.

Faiblesses: Malgré son charme indéniable, l'équipe du Parti québécois manque clairement de profondeur, notamment en matière d'économie et de finances publiques. Et bien que la question identitaire soit l'une de ses principales forces, il ne faut jamais oublier qu'il s'agit d'une lame à double tranchant. À terme, le parti pourrait très bien payer le prix de l'effet polarisant de sa charte.

Joueur (joueuse) étoile: Véronique Hivon

Meilleur espoir / étoile montante: Alexandre Cloutier

Québec solidaire

Forces : Au fil des années, Québec solidaire s'est bâti un très bon «fond de respectabilité», notamment en la personne de Françoise David. Le parti et ses porte-paroles incarnent d'ailleurs parfaitement la «politique autrement» par un discours rafraîchissant, honnête et respectueux. Les valeurs du parti sont claires et assumées.

Faiblesses: Peut-être trop à gauche pour le Québécois moyen, Québec solidaire peut difficilement espérer ratisser large. D'ailleurs, sur le plan économique, le parti ne jouit pas d'une très grande crédibilité. Finalement, la proximité du parti avec le milieu syndical est très certainement un atout autant qu'un inconvénient.

Joueur (joueuse) étoile: Françoise David

Meilleur espoir / étoile montante: Alexandre Leduc

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Qui se présente? Qui ne se présente pas?


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?