LES BLOGUES

Il faut mener la bataille et stopper les néo-nazis

28/07/2013 09:39 EDT | Actualisé 27/09/2013 05:12 EDT

Harry Robert McCorkell était un collecteur de pièces de monnaie qui a ainsi amassé une fortune appréciable. Il est décédé en 2004, laissant derrière lui, entre autres choses, une collection de pièces de monnaie de la Grèce antique et de Rome, certaines en or. La collection McCorkell est assez importante pour avoir été exposée à la University of Saskatchewan Museum of Antiquities.

McCorkell était aussi un néo-nazi, un antisémite et un raciste qui a légué des centaines de milliers de dollars à la National Alliance, un groupe suprématiste blanc américain.

Le 23 juillet dernier, la première salve d'une procédure judiciaire a été tirée quand le juge néo-brunswickois Peter S. Glennie a accordé une injonction intérimaire en faveur de la soeur de M. McCorkell, afin de s'assurer que les avoirs et les actifs de la succession ne quitte pas le Nouveau-Brunswick. Mon employeur, le Centre consultatif des relations juives et israéliennes, est une des organisations désirant le statut d'intervenant afin d'empêcher de façon définitive l'exécution du testament de M. McCorkell et ainsi empêcher le transfert d'une somme importante d'argent dans les coffres de la National Alliance, ce qui irait à l'encontre des principes de politique publique.

Fondée en 1974 par William Pierce, la National Alliance a été pendant de nombreuses années le principal groupe suprématiste blanc et néo-nazi aux États-Unis. Un bon organisateur, Pierce est aussi l'auteur de The Turner Diaries, un récit dystopique d'un groupe de suprématistes blancs qui assassinent Juifs, Hispaniques et les «traîtres à la race» dans la poursuite de leurs objectifs racistes. The Turner Diaries est considéré par plusieurs comme la bible officieuse du mouvement néo-nazi et a été l'inspiration de Timothy McVeigh, le Oklahoma City bomber qui a tué 168 personnes dans un attentat en 1995.

Dans son livre, Pierce n'a aucune gêne à décrire sa vision - que je qualifierais de pornographique - d'un monde blanc. Par exemple, suivant la révolution suprématiste blanche, la justice prend la forme d'une «Journée de la corde» («Day of the rope») :

«Pendus d'un simple viaduc à peu près un mille d'ici, se trouvent 30 individus avec une pancarte autour du cou, sur laquelle était écrit "J'ai trahi ma race". (...) La première chose que j'ai vue dans la lumière de la lune est la pancarte "J'ai souillé ma race". Au-dessus de la pancarte se trouvait le visage boursouflé, mauvâtre d'une jeune femme, ses yeux ouverts et lui sortant de la tête, sa bouche elle aussi ouverte... Il y avait plusieurs milliers de corps de femmes ainsi pendues dans la ville ce soir, tous portant des pancartes semblables autour du cou. Ce sont les corps de femmes blanches mariées ou vivant avec des Noirs, des Juifs ou avec n'importe quel non-Blanc.» (ma traduction)

Sans surprise, cette philosophie vile et violente des Turner Diaries est celle de la National Alliance, qui cherche à bâtir une patrie («homeland») exclusivement blanche et promeut, comme étant la tâche principale d'un nouvel ordre mondial, la création «d'un projet eugénique à long terme, impliquant à tout le moins toutes les populations d'Europe et d'Amérique. Une telle tâche est nécessairement intrusive, et requerra une organisation de grande envergure.»

«Nécessairement intrusive?» Ça vous semble familier? Ça devrait. Les nazis aussi était doués pour les euphémismes. Ils appelaient le massacre des Juifs Sonderbehandlung - traitement spécial.

Il est aussi important de noter qu'au-delà de leur rhétorique dégoulinante de haine, des membres de la National Alliance ont commis de nombreux et sérieux actes de violence, incluant des attentats à la bombe, des incendies et des assassinats.

Aujourd'hui, la National Alliance est affaiblie - de façon significative. Tant mieux! Une donation dans les six chiffres ne pourrait que revigorer et rajeunir cette organisation vile et ultimement dangereuse. Nous serons tous mieux si la National Alliance disparaît dans les ordures de l'histoire.

Bien sûr, chacun est libre de déterminer la disposition de ses biens à son décès. Mais ce droit n'est pas absolu. Accepterions-nous, par exemple, qu'un homme lègue une somme d'argent à un tueur à gages pour tuer sa femme? Aux États-Unis, certaines universités ont eu à déterminer la question de bourses d'études qui étaient limitées à des gens de race blanche. Les termes de ces dons ont été déclarés illégaux.

Au Canada, les cours ont déterminé que des conditions incertaines, illégales ou contraires à la politique publique (public policy) pouvaient être annulées. Prévenir le transfert de fonds ne peut que contribuer à lutter contre la propagation de l'intolérance, du racisme et de l'antisémitisme.

Bien que le résultat de ce cas ne soit pas certain, je crois qu'il vaille la peine de mener la bataille.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Des images de la libération du camp de Buchenwald

Attention, certaines photos peuvent choquer.

Liberation Of Buchenwald