Ricardo Lamour

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Ricardo Lamour
 

Au-delà des solitudes

Publication: 10/06/2012 00:01

Ibra ne ressemble pas à la majorité visible. Ça, il le sait. Originaire du Sénégal, son corps élancé et tonifié fend la foule avec autorité. Il sait qu'il fait partie de la minorité téméraire. Il continue à manifester le soir avec un équilibre entre vigilance et conviction. Solitude dans la foule? Non, il n'en ressent pas. Il fait partie, selon lui, de quelque chose de plus grand. Quelque chose d'organique. Quelque chose que les tentacules de l'État a tenté de scinder à maintes reprises, mais sans succès. Il plaint ceux qui ne le réalisent pas encore.

Nous sommes le 21 mai 2012. Les manifestants occupe la rue Ste-Catherine dans le sens contraire de la circulation. Les automobilistes klaxonnent. La foule de beaux jeunes téméraires crient plus fort: «Chaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarest??? Chaaaaaaaaaaaaaaarest???». 10h42 pm.

Les 5000 marcheurs s'approchent de la rue Atwater. Direction Westmount... Ouch!

Un gars marche depuis quelques minutes, aux côtés d'Ibra. Il est noir, lui aussi, et lui pose des questions. Les deux hommes ne se connaissent pas. Pour Ibra, ce gars est un nouveau visage dans les manifs nocturnes. Ça doit être la deuxième fois qu'il le voit en l'espace de trois jours.

À un certains moment, «l'étranger» au pas lourd lui dit: «Bro, t'as remarqué qu'on est pas beaucoup de noirs? »
- Oui...ah ah!!
- Avant-hier, je trouvais vraiment beau et bizarre de voir la manifestation inonder la rue St-Laurent vers 3h du matin, en plein milieu d'autres étudiants sortant des boîtes de nuits. Ils étaient de toutes les origines ethniques et de tout les teints... J'ai entendu les blancs scander: «Douche bag, avec nous! Douche bag avec nous!»
- Ouais... ah ah! Il y en avait qui était vraiment trop Douche bags!!
- (rires...) Ok, mais qu'est-ce que tu penses de ça bro?
- On s'amuse! Ils nous niaisent et on les niaisent... Mais la plupart d'entre ces étudiants nous appuyaient... à distance!
- Oui... à distance! Moi, je crois qu'il y a de nos semblables qui se demandent ce que fait le mouvement étudiant avec les enjeux qui touchent particulièrement les minorités... Ils vont marcher lorsqu'ils auront une garantie que le mouvement sera là pour eux. Ils ont l'impression d'être invisibles. Il y en a même qui porte le même discours des médias poubelles.

- La médiocrité intellectuelle ne fait pas de discrimination bro... Certains trouvent que ce gouvernement n'est pas mauvais considérant ce qu'ils ont connu ailleurs... Aussi, avec la loi 78, les frileux ne considèrent pas la désobéissance civile...
- Oui, mais même avant la loi, bro, pleins de gens m'ont dit qu'ils préfèrent rester loin pour pleins d'autres raisons...
- Tu parles de quoi là?
- Immigration, discrimination, profilage raciale, frais de scolarité pour les étudiants internationaux, reconnaissance des acquis, lutte qui devient sociale...!!
- Hum...

manif 3 mai

- Toi, ça t'empêche pas de manifester?
- Quoi? Le manque de mélanine dans les manifs???
- Oui.. euh.. Non.. Le fait que le mouvement étudiant semble si peu préoccupé par les raisons qui expliquent l'absence de minorités culturelles, ethniques ou x?
- Je vois ce que tu veux dire... Je crois que c'est à nous d'arrêter de chercher à être en sécurité à tout prix, même aux dépens de notre intégrité... Il faut aussi se poser la question: qui bénéficie le plus de mon silence ou de ma pseudo-obéissance citoyenne...?
- Oui, mais on a pas tous eu les mêmes privilèges ancestraux. Ces blancs connaissent le système et en ont bénéficié. Il poursuive donc la lutte de leurs parents...Qui marchera avec nous lorsque nous vivrons des injustices, lorsque nous voudront adresser les violences systémiques qui nous étouffent???
- Hum... J'ai pas de réponse. T'es intense toi!! Moi aussi je souhaite une société qui recherche mon point de vue... Toutefois, ici, même invisible, je sens que j'existe... La lutte est transversale...

La manifestation a progressé vers l'Ouest de la ville en déstabilisant la circulation.

Ibra recroise encore l'autre noir qui lui dit:
Yo... on va chez les riches??
- Oui, l'autre jour, on était devant la maison de Charest! Check, regarde! Là, je crois que l'anti-émeute va sûrement bloquer sa rue...
- T'as pas mal aux jambes? On est partie du centre-ville, on s'est rendu au Pont Jacques-Cartier et là on est sur la montagne...
- Non... ah ah! C'est ma 28e manifestation nocturne.
- Et t'as pas encore été arrêté??
- Non, oublie ça (regard sérieux!). On devient invisible quand il le faut. J'ai reçu des coups. J'ai vu des gens se faire malmener. On a parfois dû se cacher chez du monde.
- Ket!! En tout cas, demain, ça va être beau, non?
- En effet!
- Ok bro, lâche pas.
- Ok frère!
...

Arrivé au métro Villa-Maria la manif se divise en deux groupes. Ceux qui continuent à marcher et ceux qui vont prendre le métro.

L'autre noir, visiblement fatigué, rentre dans la station de métro.

Ibra continue à marcher avec conviction et vigilance en se fondant avec autorité silencieuse dans la foule fragmentée... 12h41 am

Loading Slideshow...
  • 28e manif nocturne, le 21 mai 2012

  • Manifestants appellent la police

    (Photo: AP/La Presse Canadienne, Peter McCabe)

  • Pont brièvement bloqué au début de la manif

    (Photo: AP/La Presse Canadienne, Peter McCabe)

  • Des manifestants près du pont Jacques-Cartier

    (Photo: AP/La Presse Canadienne, Peter McCabe)

  • Des étudiants d'Alberta manifestent avec leurs homologues québécois

    (Photo: AP/La Presse Canadienne, Peter McCabe)





Loading Slideshow...
  • michèle paquette

  • Alexandre Forget

  • JP Baril Guérard

  • Antoine Bouchard

  • Vincent Larouche

  • X-Pat Viau

  • Roberto Rocha

  • Myles Dolphin

  • Josée Plamondon

  • Freeman Marley

  • Vincent Larouche

  • Denise Ethier

  • Giuseppe Valiante

  • Arcadio Marcuzzi

  • Sébastien Robert

  • Robert Robillard

  • Poulet Neige

 
Suivre Le HuffPost Québec