LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Pierre-Henri Minot Headshot

«En finir pour de bon avec le sida» au Canada: derrière le slogan, des actes!

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Ce billet de blogue est un texte collectif dont la liste des signataires se trouve en pied de page.

Aujourd'hui et demain, Montréal accueille la 5e conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Si les regards seront à juste titre tournés vers les pays en développement, nous pensons que la situation au Canada mérite d'être évoquée.

Créé en 2002, le Fonds mondial joue un rôle clé dans l'accès au traitement et à la prévention de ces trois maladies dans les pays en développement. Depuis 2008, du fait notamment de la crise économique, le financement du Fonds par les pays du Nord et les donateurs privés s'est fragilisé. La France n'a, par exemple, pas augmenté sa contribution depuis 2012. Dans les circonstances actuelles, ce statu quo constitue un recul. À l'inverse, le Canada a décidé d'intensifier ses efforts, en augmentant de 20% sa contribution au Fonds, l'amenant à la hauteur de 785 millions de dollars sur les trois prochaines années. Cet engagement est à saluer : il prouve la volonté du gouvernement de replacer le Canada en chef de file sur la scène internationale et rappelle qu'un coup d'épaule à la participation des donateurs permettrait d'en finir pour de bon avec ces trois épidémies.

Ce leadership assumé s'accompagne d'un certain nombre de responsabilités. Il est aujourd'hui largement démontré que les combats des droits humains sont indissociables de l'amélioration de la santé des populations et de l'accès équitable aux services de santé. Dans le domaine du VIH, on sait que les inégalités de genre, le racisme ou l'homophobie font le lit de l'épidémie. La précarité et les discriminations constituent autant de barrières à l'accès à la prévention et aux soins. C'est aussi le sens de l'engagement du Canada, comme en témoigne l'accent mis par Marie-Claude Bibeau - ministre du Développement et de la francophonie - sur la situation des jeunes femmes face au VIH.

«Le Canada est en 2016 l'un des pays du monde où l'exposition au VIH est la plus criminalisée.»

Pour jouer son rôle de chef de file au niveau international, le Canada se doit d'être irréprochable dans la lutte contre les épidémies sur son propre sol. Car ici aussi, il reste des efforts à accomplir pour accorder la lutte contre le sida et la défense des droits humains.

Le Canada est en 2016 l'un des pays du monde où l'exposition au VIH est la plus criminalisée. En effet, des personnes vivant avec le VIH risquent encore la prison pour avoir des relations sexuelles sans avoir divulgué leur statut sérologique à leur partenaire y compris lorsqu'elles ont pris les précautions nécessaires pour éviter la transmission (port de condom ou charge virale indétectable) et qu'il n'y a pas eu de transmission. Cette législation renforce la stigmatisation, va à l'encontre des données scientifiques, des recommandations de l'ONUSIDA et n'a pas sa place dans un pays qui se présente en modèle à suivre.

Le leadership passe par la capacité à s'inspirer des meilleures politiques publiques, surtout lorsque celles-ci sont étayées par les preuves scientifiques. Dans ce cadre, le Canada doit aller encore plus loin dans l'approche de réduction des méfaits, qui continue à faire ses preuves, et soutenir l'ouverture de sites d'injections supervisées. Il s'agit aussi de créer des environnements sociaux et légaux favorables aux travailleuses et travailleurs du sexe comme le préconisent des ONGs telles qu'Amnistie Internationale. Il est urgent de remettre en cause la loi C-36 qui criminalise le travail du sexe au Canada !

Cet événement international permet également de mettre en lumière la situation des migrants au regard des épidémies. Le dépistage obligatoire des candidats à l'immigration va à l'encontre des recommandations sanitaires canadiennes en la matière. Leur exclusion sur la base du statut sérologique ou de la situation de santé renforce les discriminations. Sous prétexte d'arguments économiques, cette politique creuse les inégalités. Il est grand temps de questionner l'accès universel aux traitements et leur prix.

La conférence du Fonds mondial est une occasion exceptionnelle de souligner l'engagement financier du Canada pour aider les pays les plus touchés par les épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme. Si la solidarité internationale est un socle d'action extraordinaire, elle implique aussi d'être irréprochable dans son propre pays.

Sur ce plan, il reste encore du travail pour que le slogan «En finir pour de bon» avec les épidémies se traduise en actes dès à présent. Au Canada, comme partout dans le monde, soyons sérosolidaires !

Ce texte est cosigné par : Pierre-Henri Minot, Directeur général du Portail VIH/sida du Québec; Gabriel Girard, Sociologue, IRSPUM; Liz Lacharpagne, Avocate; Marilou Gagnon, Professeure associée, École de sciences infirmières, Université d'Ottawa; Ken Monteith, Directeur général, COCQ-SIDA; Mariah NengehMensah, Prof. École de travail social, UQAM; Jordan Arseneault, Fondateur, Sérosyndicat, artiste et PVVIH; Richard Elliott, Directeur général, Réseau juridique canadien VIH/sida; Christine Vézina, Professeure, droit, Université Laval; Vincent Pelletier, CEO AIDES France / Coalition PLUS; Sandra Wesley, Directrice générale, Stella, l'amie de Maimie; Gary Lacasse, Directeur général, Société canadienne du sida; Cecile Kazatchkine, Policy analyst; Louis Letellier de Saint Just, Avocat, président de CACTUS Montréal; Amélie Perron, Professeure agrégée, École de sciences infirmières, Université d'Ottawa; Eva Slawecki, Executive Director, The Canadian Society for International Health, Ottawa, ON; Tim McCaskell, PVVIH; Dave Holmes, Professeur titulaire, Université d'Ottawa; Laura Winters, Coordinator of SHOP, Newfoundland's only outreach, support and advocacy service for women doing sex work; Eric Mykhalovskiy, Professor, Department of Sociology, York University; Patricia Jean, Militante indépendante LGBT; Martin French, Assistant Professor, Sociology, Concordia University; Amy Lebovitch, Sex worker and Executive Director of Sex Professionals of Canada; Jorge Flores-Aranda, Chercheur; Julie Kille, Président, CANAC/ACIIS; Alexandre Dumont Blais, RÉZO, santé et mieux-être des hommes gais et bisexuels, cis et trans, Codirecteur Communications et Administration; Nicolas Bergeron, Président Médecins du Monde Canada; Geneviève Quinty, Coordonnatrice Projet Intervention Prostitution Québec; Chris Bruckert, Professor of Criminology, University of Ottawa; Patrick Charette-Dionne, The Warning; Chad Clarke, HIV Criminalazation Warrior; Sarah Kennell, Public Affairs Officer, Action Canada for Sexual Health and Rights; Jean-François Mary, Directeur général de l'Association Québécoise de Promotion de la Santé des personnes Utilisatrices de drogue au Québec; Brigitte Laliberté, Directrice d'un organisme de lutte contre le VIH/sida, Rouyn-Noranda; Gérald Carrier, Président du C.A. de l'ARCHE de l'Estrie; Kathleen Côté, Directrice générale du Bureau régional en santé sexuelle, Côte-Nord; Hugo Bissonnet, Directeur général d'organisme communautaire en VIH-sida, St Jérôme; Carole Leclerc, Directrice générale de la Maison Re-Né, hébergement pour les personnes vivant avec le VIH/SIDA; Chris Lau, Maison Plein-Cœur; Stéphanie Laporte, Coordonnatrice Programme national de mentorat sur le VIH-sida; Ryan Peck, Executive Director, Barrister & Solicitor, HIV & AIDS Legal Clinic Ontario; Caroline Fortin, Sexologue et directrice générale, Centre ASPA; Michel Turgeon, Directeur général, Coalition Sida des Sourds du Québec; Laurence Mersilian, Directrice générale de CAPAHC; Jean-François Babin, Directeur général, MAINS BSL, Rimouski; Isabelle Bouchard, Directrice générale de l'ARCHE de l'Estrie; Stéphanie Ricard, Coordonnatrice du PIaMP; Camila Matamoros, Queer activist, community worker, advocate for LGBTQ+ communities, Projet 10; Joseph Jean-Gilles, Directeur général, GAP-VIES; Swans Sudbury, Sex Work Advisory Network Sudbury; Gord Asmus, Vice Chair Canadian Positive People Network; Maryse Laroche, Directrice générale Bureau local d'intervention traitant du sida pour la région Centre-du-Québec; Susan Bhatti, Health Coordinator; Hélène Gagnon, Directrice générale, Les Hébergements de l'Envol; Gilbert Émond, Ph.D. Université Concordia; Christian Hui; San Patten, HIV/AIDS Research and Evaluation Consultant; David Lessard, Anthropologue; Karine Hudon, Militante pour la reconnaissance des droits des personnes qui font usage de drogues; Alexander McClelland, PhD student; Geneviève Fortin, Organisation communautaire et communications - CACTUS Montréal; Thomas Haig, Chercheur; Nicole Greenspan, PhD; Bruno Laprade, Militant et doctorant; Aurélie Hot, Coordonnatrice de recherche communautaire; René Légaré, Coordonnateur des communications, COCQ-SIDA; Gail Mahood, Community Liaison; Maxime Gariépy, Conseiller au développement, Fondation Portage; Joyce Arthur, FIRST Decriminalize Sex Work; Jordan Coulombe, Communications Coordinator, AIDS Community Care Montreal; Jean McDonald, Maggie's - Toronto Sex Workers Action Project; Andrew Beckerman, Member of the board of directors: Canadian HIV/AIDS Legal Network and Pacific AIDS Network, community harm reduction volunteer, community member Island Health (Vancouver Island) STOP HIV/AIDS ADvisory Steering Committee, Rosemary Fayant, Peer Support Worker/Board Memeber Legal Network; Harvey Irvine, Program Coordinator; Martine Fortin, Coordonnatrice de projets, COCQ-SIDA; Denis LeBlanc, Groupe consultatif communautaire du Réseau Canadien Des Personnes Seropositives (CPPN/RCPS); Katherine Van Meyl, Global Network of Sex Work Projects Communications Officer; David Dubois, CPPN; Patricia Cartwright, Artist/Writer/Sex Worker; Tyler Cuddahy, Board of director for Positive Living Society of BC; Émilie Laliberté, Militante; Benoît Lemire, Pharmacien; Caroline Bourbeau, Coordonnatrice clinique; Donald Sutherland, Physician; Sophie Wertheimer, Consultante basée à Ottawa, impliquée dans la riposte au VIH depuis 1999; Kerry Porth, Sex work researcher/activist; Brenda Belak, Sex Work Campaign Lawyer, Pivot Legal Society; Velvet Steele, Human Rights Activist; Andrea Bernard, Coordinator; Zoé Brabant, Résidente en santé publique; Judith-Alexia B.Robin, Infirmière Clinicienne; Alexandre Gagnon, Étudiant en médecine; Stephany Cator, Infirmière; Chantal Lafond, Hygiéniste dentaire; Mickael Chacha Enriquez, Professeur de sociologie, CEGEP Bois-de-Boulogne; Jean-Bruno Caron, Chercheur dans le domaine de la santé; J. Craig Phillips, Associate professor of nursing; Jean Daniel Jacob, RN - Associate Professor; Christophe Bedos, Professeur; Karen Herland, Faculty, Concordia University; Yvette Yende-Ashiri, Research Administrative Assistant, Loyer Da Silva Research in Publich Health, School of Nursing, Faculty of Health Sciences, Univeristy of Ottawa; Florian Meyer, Citoyen concerné; Rodrigo Diaz-Llamas, Nursing Student - Outreach Worker; Daniel Lanouette, Intervenant communautaire; Sébastien Barraud, MA Anthropologie, éducateur et conseiller syndical; Michael Arsenault, Harm Reduction Outreach Worker; Jeff Potts, Person living with HIV since 1990; Steve Pollard, Lived HCV; Edith Gauthier, Alliée/militante pour la cause du VIH et Sexologue B.A. et candidate à la maitrise en sexologie profil intervention-recherche; Corinne Parmentier, Travailleuse autonome et bénévole dans la lutte contre le VIH; Sasha Simmons, Community Organizer; Christine Lyon, Sex worker; Angelique Kennedy, Sex Trade Worker; Anna-Aude Caouette, Militante pour les droits des travailleuses du sexe; Cyrille Figureau, Thérapeute en relation d'aide; Samuel Tozzi-Whiting, Étudiant; Guillaume Lemieux, Étudiant; Denis Jr Plante, Agent administratif pour un organisme communautaire venant en aide à ce type de clientèle; Raphaël Douville, Intervenant; Gilles Boutin, Membre ARCHE ESTRIE; Konan Barthelemy Kouakou, Bénévole; Jules Dumoulin, Retraité; Halima Said, Concern citizen; Madeleine Lacombe, Militante; Ericka Alneus, Agente de projets jeunes; Maud Bousquet, Agent de projet - Portail VIH/sida du Québec; Valérie Champagne, Chargée de projet; Florida Mukandamutsa, Intervenante au Centre d`Action Sida Montréal(Femmes); Mylène St-Pierre, Intervenante; Nathalie Cloutier, Intervenante en soutien aux PVVIH; Simon Legault-Lapalme, Intervenant au Bureau Régional d'Action Sida (Gatineau-Hull); Méleaudie Dupuis-Roy, Intervenante en soutien pour les PVVIH; Véronique Vanier, Intervenante prévention ITSS chez BLITS; Sharisa Raza, Health Outreach worker; Rita Mayer, Tenant Support Worker/Life Skills Lookout Society Vancouver BC; Claudia Fiore-Leduc, Animatrice communautaire à l'ARCHE de l'Estrie, organisme de soutien aux PVVIH; Mathieu Brancourt, Journaliste sur le VIH/sida; Richard Violette, Conjoint de seropositif; O'Neil Cote, Bénévole auprès de personnes souffrant du VIH; Andre Burland, Retraité; Valérie Samson, Intervenante; Laurie-Anne Fontaine-Asselin, Étudiante; Hans Juergen Pikarek, Sujet prévention et donne des conférences; Brigitte Cote, Travailleuse sociale; Marjorie Moffatt St-Pierre, Éducatrice spécialisée; François Sauvé, Poète; Sami Basbous; Conal Grier, Social Care Worker; Davinder Bains, Support Worker; Terri Breland, Tenant Support Worker; Hector Addison, Executive Partner; Sandra Ka Hon Chu, Lawyer; Robert Olver, Assistant Editor, PositiveLite.com; Timothy Bartsch, Musician

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Close
7 idées reçues sur le Sida
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter