LES BLOGUES

Je reste avec vous!

01/10/2014 12:56 EDT | Actualisé 01/12/2014 05:12 EST

Cela fera bientôt six mois que la circonscription de Borduas se retrouve sans député péquiste. Le 7 avril dernier, la population a arrêté son choix sur un autre parti, sur une autre personne. La démocratie est ainsi faite et il faut respecter la décision prise par les citoyens.

Je me souviens... 20 jours après la défaite, dans une salle d'Otterburn Park, vous étiez nombreux à m'exprimer, malgré les tristes résultats électoraux, votre détermination à vous battre pour vos idées, pour le pays.

Bien sûr, vous étiez heurtés par cette bataille perdue, mais vous m'avez tous dit alors vouloir continuer et même accentuer vos efforts pour que Borduas puisse à nouveau être représenté par un député péquiste. Vous m'avez demandé de rester et je vous ai dit alors que mon engagement politique était un choix de vie et que pour moi, le Québec méritait d'être persistant.

Depuis, j'ai rencontré plusieurs d'entre vous. Certains soirs, surtout le dimanche, je suis allé vous visiter à la maison pour discuter et renouveler vos cartes de membres ou pour financer notre association. Je vous ai écouté et tenté de comprendre avec vous les raisons de la défaite. J'ai souhaité un bon anniversaire à d'autres en les appelant le jour de leur date de naissance. Vous m'avez parlé de vous et de notre avenir. Cela m'a inspiré. J'ai participé à des rencontres avec des organisateurs et des chefs de section. Votre exécutif m'a invité à assister et à participer à leurs réunions. J'ai vu des jeunes s'engager sur notre exécutif, organiser des soirées politiques.

Il y a quelques semaines, vous étiez une centaine à l'épluchette de blé d'Inde du Parti québécois à Saint-Marc-sur-Richelieu. Nous avons vu quelques jeunes familles se présenter pour la première fois.

Des gens adhèrent au Parti québécois pour la première fois de leur vie. Nous reprenons notre élan. C'est encourageant!

Vous avez peut-être entendu cette rumeur qui m'envoie dans la circonscription de Richelieu afin d'être candidat pour remplacer Élaine Zakaib. Celle-ci a annoncé son départ de la vie politique, lundi dernier. Je tiens, par ce court message, à clarifier les choses. Je suis devenu conseiller stratégique du chef de l'opposition officielle et de l'aile parlementaire du Parti québécois en juin dernier. Cette fonction me convient très bien et m'amène à relever un défi stimulant, celui de contribuer à la relance de notre parti et à la défense des Québécois.

Pour moi, mon engagement envers les Québécois et leur avenir passe inéluctablement par la circonscription de Borduas. Dans les dernières deux années, j'ai bâti avec vous, gens de Borduas, des liens solides, basés sur l'authenticité et la conviction. Rien n'est dessiné à l'avance, il faudra se dédier et susciter l'engouement, mais je partage ce désir avec vous, de reconquérir Borduas,circonscription envers laquelle j'éprouve un attachement profond.

Merci de votre confiance, toute ma gratitude à l'endroit de votre dévouement envers ce Québec que j'aime tant.

C'est avec vous que je veux aller plus loin.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Que sont-ils devenus?

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter