LES BLOGUES

Quand vieillesse sait... et peut

28/09/2014 08:34 EDT | Actualisé 28/11/2014 05:12 EST

La mise en opposition de jeunesse et vieillesse est certainement la façon la plus évidente qui soit d'illustrer le temps qui passe.

Lorsque je n'avais pas encore assez d'années pour en saisir toute la portée, devant la déconfiture de certaines de mes entreprises en amour comme en affaires, souvent on me répétait ce mot :

Ah ! Si jeunesse savait et vieillesse pouvait...

C'était là l'expression d'une certaine fatalité dont la seule issue se trouve dans la folle ambition qui enthousiasme les jeunes adultes particulièrement optimistes.

Elle revient d'ailleurs dans cet autre adage qui la confirme :

Ce que jeunesse sue, vieillesse tousse.

Dit autrement, les jeunes ont l'énergie nécessaire pour trimer, mais pas leurs aînés. En même temps, on affirme de toutes parts que bientôt on comptera davantage de gens à la retraite qu'au travail, que dans un avenir prévisible les aînés composeront la tranche la plus importante de la population. En conséquence, on prédit pour eux des fins de vie aux allures de vaches maigres, les rentrées fiscales ne pouvant fournir aux coûts de leur pension, de leurs soins médicaux, de leurs médicaments et autres services.

Ces raisonnements mathématiques oublient cependant de prendre en compte deux données qui les détournent leur conclusion : les personnes âgées détiennent, le plus souvent, du capital et, tous ont le droit de vote. Et ce droit de vote, les statistiques établissent qu'ils l'exercent davantage que leurs cadets, l'abstention étant quasi nulle chez eux. Donc, maintenant non seulement les aînés savent, mais ils peuvent.

Le poids de leur voix pour changer les choses.

La prochaine décennie déplacera le poids démographique et l'exercice de la démocratie imposera la volonté des aînés.

Aussi, quand les gouvernements voudront réduire les pensions de vieillesse, la qualité des soins en gérontologie, ou minimiser l'aisance et le confort des plus âgés d'entre nous, ils risqueront fort d'être renversés à l'occasion de la moindre élection.

Ne voyez-vous pas une guerre des générations qui se profile ?

À VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

6 mauvaises habitudes qui font vieillir

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter