LES BLOGUES

Célébrons notre fierté commune d'être Québécois

24/06/2013 08:17 EDT | Actualisé 24/08/2013 05:12 EDT

La Fête nationale des Québécois, c'est l'occasion pour nous tous de célébrer ensemble, cette année encore, le courage et la vision de ces pionniers, ces grands bâtisseurs qui, il y a plus de 400 ans, ont jeté les bases de ce que nous sommes aujourd'hui. Un peuple fier de ses racines et de sa culture, confiant en ses moyens et en l'avenir, accueillant et ouvert sur le monde. Chacun d'entre nous est, à sa façon, avec son passé et son héritage, fiduciaire de cette belle histoire. Je suis fier d'être le descendant de Guillaume Couillard, de Saint-Servan, près de Saint-Malo, arrivé à Québec avec Champlain en 1613. Charpentier de marine qui signait avec une simple croix, il a exploité la première ferme en Nouvelle-France avec la famille de Louis Hébert. D'ailleurs, on trouve encore aujourd'hui une dalle rappelant cette installation dans la cour du Séminaire de Québec. Bien sûr les onze générations qui me séparent de Guillaume me rendent fier, toutefois elles ne confèrent pas à ma citoyenneté une valeur supérieure à celle de mes voisins arrivés chez nous beaucoup plus récemment. Pensons également aux Premières Nations qui revendiquent leur statut de peuple fondateur et distinct, et nous avons là un condensé de nos défis de vie commune.

Il faut donc trouver les éléments qui nous unissent et permettent que le Québec affirme son identité comme nation. La construction de cette identité demande que les éléments suivants soient adoptés et intégrés par tous les Québécois, de toutes les origines ; d'abord notre belle langue française que nous voulons comme langue commune de notre espace public tout en reconnaissant également la légitimité de celle de nos compatriotes d'expression anglaise qui ont bâti le Québec à nos côtés, qui sont tout aussi fiers que nous et ne voudraient pas vivre ailleurs ; un cadre de droit civil distinct au sein du Canada ; des principes semblables à ceux que l'on trouve dans toutes les sociétés démocratiques modernes soit l'égalité entre les hommes et les femmes, la neutralité religieuse de l'État comme sûr garant de la liberté de religion, et la protection des droits et des libertés inscrits dans nos deux chartes.

Aujourd'hui plus que jamais, nous devons affirmer notre nation par l'ouverture et non par le repli. Par la confiance plutôt que par la méfiance. Nous sommes tous Québécois. Nous disons « nous » sans condition. Nous disons « bienvenue », dans le respect de nos valeurs communes.

En cette Fête nationale de 2013, célébrons ensemble notre fierté d'être Québécois.

Bonne Fête nationale à toutes et à tous !