LES BLOGUES

Technologies dites perturbatrices: ce que les entreprises et les RH doivent retenir

14/10/2016 08:20 EDT | Actualisé 14/10/2016 08:20 EDT

Comme la plupart des secteurs économiques actuels, les RH sont grandement touchées par les technologies perturbatrices. Ce terme (disruptive technology), inventé par Clayton Christensen, auteur et professeur de la Harvard Business School, s'applique à toute technologie qui modifie ou qui perturbe une technologie déjà existante ou qui donne naissance à une industrie totalement nouvelle.

Il y a belle lurette que les spécialistes en RH ont cessé d'annoncer dans les journaux, d'éplucher des centaines de curriculum vitæ sur papier, d'appeler les candidats éventuels pour les convoquer en entrevue. Les entreprises ont compris que la vitesse et l'efficacité du processus de recrutement se traduisent presque directement par une augmentation de la rentabilité. Or, une demande pour de la vitesse et de l'efficacité donne presque toujours naissance à une nouvelle technologie. Les outils d'analyse prévisionnelle en sont un bon exemple. Ces outils procurent à de nombreux services des RH des analyses et un transfert de connaissances presque en temps réel, ce qui augmente la vitesse et la précision de l'exécution.

La donne change chaque jour et, comme l'enjeu porte sur l'accès aux meilleurs talents, les professionnels en RH doivent apprendre à naviguer sur cette nouvelle mer d'innovation et s'adapter tout au long du parcours. Heureusement, il y a énormément d'information disponible et certains excellents exemples qui fournissent de précieuses occasions d'apprentissage et d'évaluation comparative.

48 % des Canadiens aimeraient pouvoir travailler selon un horaire flexible, alors que 65 % des répondants affirment qu'ils aimeraient pouvoir travailler hors du bureau à l'occasion.

La technologie actuelle donne plus de liberté quant aux modalités de travail et les employés demandent d'avoir droit à ces options pour atteindre un équilibre travail-vie personnelle, qui est de plus en plus une priorité chez les travailleurs.

À cet égard, un des derniers sondages de Randstad démontre que près de 48 % des Canadiens aimeraient pouvoir travailler selon un horaire flexible, alors que 65 % des répondants affirment qu'ils aimeraient pouvoir travailler hors du bureau à l'occasion. De plus, près de la moitié (44 %) des Canadiens ne sont pas satisfaits de leur horaire de travail actuel, classant ainsi le Canada au 10e rang sur les 25 pays sondés.

Les employeurs qui cherchent à demeurer attrayants auprès de la main-d'œuvre actuelle doivent donc évoluer, s'adapter aux changements de mentalités et adopter des pratiques souples en milieu de travail qui conviennent à l'entreprise et à ses employés.

De plus, l'économie du partage est rapidement en train de devenir le principal incitatif à la création d'entreprises et de plus en plus de travailleurs décident de devenir des entrepreneurs indépendants. Ces changements peuvent être préoccupants pour certains employeurs, mais les entreprises capables de trouver le bon équilibre entre les anciennes et les nouvelles écoles de pensée attireront les meilleurs talents de la nouvelle génération.

Pour se démarquer, les entreprises et les responsables des RH doivent apprendre de penseurs novateurs et accepter puis planifier le changement. En mettant en pratique des idées novatrices, les organisations pourront attirer et engager les esprits brillants, créatifs et inquisiteurs qui apprennent continuellement, qui sont capables non seulement de faire preuve d'imagination, mais également de la faire éclore.

En réalité, la manière dont les gens veulent travailler évolue à une vitesse jamais vue et seules les organisations qui savent évoluer à ce rythme sauront réussir.

Employeurs et employés, vous avez des questions sur les grandes tendances en ce qui concerne le marché de l'emploi au Québec, l'importance de la marque employeur, les meilleures pratiques pour attirer et retenir les meilleurs talents ainsi que sur les industries et secteurs d'activités où la demande en main-d'œuvre est criante, n'hésitez pas à m'en faire part, il me fera plaisir d'y répondre!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

5 gestes tout simples pour faire avancer votre carrière

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter