LES BLOGUES

Et la politesse, bordel?

04/11/2014 09:18 EST | Actualisé 04/01/2015 05:12 EST

Combien de fois faut-il le répéter? On ne tutoie pas les inconnus, on enlève sa casquette quand on entre quelque part, on attend que tout le monde soit servi pour manger la soupe et on dit merci quand on reçoit quelque chose. C'est quand même pas compliqué d'être poli. Et en plus, c'est charmant.

Les impolis ne se rendent même plus compte de leur manque de savoir-vivre. Ils sont devenus tellement nombreux qu'ils pensent que l'incivilité est la normalité et que la grossièreté est le nouveau trend. Prenez ceux qui téléphonent sans annoncer qui ils sont. C'est la génération afficheur/je m'en fiche, celle qui sait que vous savez qui c'est avant même d'avoir décroché. Pourquoi se présenter pensent-ils? Les pires, ce sont ceux qui vous appellent et qui vous demandent sans autre forme de préambule «qui parle?». Il leur faudrait un afficheur inversé, celui qui affiche le nom de celui que vous appelez.

L'invention du courriel, outre le fait qu'elle vous permet de passer des heures à répondre à des gens qui vous écrivent pour vous dire qu'ils n'ont pas le temps de vous écrire mais qu'ils vont vous appeler pour organiser une réunion afin d'en parler, l'invention, disais-je plus tôt, du courriel a complètement effacé toute trace de bienséance et d'étiquette épistolaire. Ni «bonjour», ni «merci», ni «au plaisir de vous revoir» et encore moins de «cordialement». Au mieux un «salut», au pire un «à+».

La politesse est l'élégance des pauvres, dit-on. C'est aussi la marque des bien élevés. Il me semble qu'on aurait moins de laideurs, moins de guerres, moins de violence si tout le monde était poli. On voit trop peu de militaires dire à un djihadiste armé jusqu'aux dents «après vous» et encore moins de Hells Angel empressé dire «merci» au policier qui l'arrête. Si tous ces gens bons faisaient preuve de politesse, il y aurait moins de coups, moins de pleurs, moins de haine, moins de peine.

Un monde meilleur commence par un mot gentil, un bonjour, un merci.

C'est naïf, mais d'avance je vous remercie de tous les gentils commentaires polis que vous allez poster ici. Je vous fais confiance, vous le ferez avec cette finesse et cette courtoisie qui vous distinguent.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Nos 12 impolitesses quotidiennes

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter