Pascal Henrard

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Pascal Henrard
 

Il ne faut pas confondre

Publication: 27/08/2012 06:43

Les mots sont souvent trompeurs. Certains jonglent avec eux pour nous faire entendre des choses qu'ils n'ont pas dites et d'autres nous font imaginer des choses auxquelles on préfèrerait ne pas croire. On mélange les mots et les mots nous mélangent. Pour mieux comprendre la réalité et ne plus nous laisser berner pas l'abus de mots, je vous propose de regarder les choses sous un autre angle.

Il ne faut pas confondre un candidat en campagne et un politicien qui visite une ferme. Pourtant, les deux ont les pieds dedans.

Il ne faut pas confondre une promesse électorale et un tour de magie. Quoique dans les deux cas il s'agit bel et bien d'illusion.

Il ne faut pas confondre corruption et collusion, Même si, avec la mafia et les enveloppes brunes, elles se retrouvent souvent associées avec le parti libéral de Jean Charest. Mais il n'y a pas de preuve tant qu'il n'y a pas de gens payés pour en trouver.

Il ne faut pas confondre un sous-ministre et un ministre des sous. Même si les deux veulent votre bien. Il y a aussi les ministres en dessous de tout, mais ça, c'est une autre histoire et il ne tient qu'à vous de ne pas réélire Sam Hamad ou Julie Boulet. Pour Michèle Courchesne, c'est déjà réglé.

Il ne faut pas confondre la politique et les poubelles. Ce n'est pas parce que les deux ne sentent pas bon qu'elles sont remplies d'ordures.

Il ne faut pas confondre opinion et oh pis non. La première vous invite à la réflexion et au débat alors que la seconde remplit le vide de ses convictions par un vent d'opposition.

Il ne faut pas confondre perdre son siège et se tenir debout. C'est pourtant parce qu'il n'ont pas fait le second que certains élus vivront tristement le premier.

Il ne faut pas confondre crise économique et crise des comiques, Même si les deux ne nous font pas rire depuis longtemps.

Il ne faut pas confondre paradis fiscal et impôts. Mais ça, si vous êtes un bon contribuable, vous ne les confondiez pas.

Il ne faut pas confondre un communiqué de presse avec la vérité. Ça, vous le saviez déjà.

Mais il faut confondre le 4 septembre avec « Libérez nous des libéraux ».

 

Suivre Pascal Henrard sur Twitter: www.twitter.com/PascalHenrard

Suivre Le HuffPost Québec