LES BLOGUES

Sorties cinéma: <em>Carrie</em> et <em>Escape Plan</em>

18/10/2013 11:51 EDT | Actualisé 18/12/2013 05:12 EST

- Carrie (Kimberly Peirce)

Vivant seule avec sa mère croyante qui la surprotège et le souffre-douleur de sa classe, une adolescente timide et introvertie découvre qu'elle est dotée de pouvoirs télékinétiques...

Cette nouvelle adaptation du premier roman de Stephen King est une énorme déception. Davantage un remake du brillant film de De Palma, cette nouvelle version remise au goût du jour est loin de posséder la finesse, la passion et la virtuosité de la version de 1976, considérée à juste titre comme un des films d'horreur les plus terrifiants jamais réalisés.

Autant dans son exécution du suspense (le film n'est pas épeurant du tout) que dans sa mise en scène molle qui repose un trop sur les effets numériques, la réalisatrice de Boys Don't Cry se montre peu inspirée. Bien que l'on y retrouve un plaidoyer contre le harcèlement et l'intimidation, le film demeure en surface et la psychologie sommaire de ses personnages s'en fait sentir. La jeune Chloë Grace Moretz (Kick-Ass) offre une performance inégale et elle a bien du mal à faire oublier l'inoubliable Sissy Spacek dans le rôle-titre.

À voir, si vous avez aimé : Firestarter et Jennifer

Cote : ** sur 5

- Escape Plan(Mikael Hafstrom)

Contacté par une société privée souhaitant tester un concept révolutionnaire de prison hi-tech, un ingénieur spécialisé dans la conception de prisons ultrasécurisées se retrouve dans un guet-apens et piégé dans ce complexe ultra-moderne...

Réunissant à l'écran les deux vedettes incontournables du cinéma d'action moderne, Escape Plan est un film taillé sur mesure pour ces deux mastodontes du septième art. Un peu chiche en action et lent à démarrer, ce suspense se situant à bord d'une énorme prison secrète rappelle beaucoup le film de série 'B Fortress (en moins bon) mettant en vedette Christophe Lambert. À la fois traficoté et invraisemblable, le scénario tire toutefois partie du jeu limité des deux vedettes, qui ont l'air de bien s'amuser malgré leur corps vieillissant.

Petit à petit on se laisse toutefois prendre au jeu malgré les clichés qui abondent comme notamment ce directeur de prison impitoyable (Jim Caviezel, hostile à souhait) et son gardien corrompu (campé par l'incontournable Vinnie Jones, sur le pilote automatique). En somme, Escape Plan est un divertissement honnête qui plaira sûrement aux amateurs de Sly et Arnie. Le film se transforme lentement en spectacle musclé où l'action culmine dans une finale spectaculaire qui prend largement le dessus sur la crédibilité.

À voir, si vous avez aimé : Blast et The Last Castle

Cote : **1/2 sur 5

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les films à l'affiche, semaine du 18 octobre 2013

Pour consulter l'horaire des cinémas de votre région, visitez Cinoche, partenaire du Huffington Post Québec.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.