Generations

Pour éviter la dépression? Rendez visite aux grands-parents

Le HuffPost | Publication 12.08.2013

Les relations entres grands-parents et petits-enfants tendent parfois à se détériorer à cause de l'éloignement géographique par exemple. Elles s...

Les vieux doivent cesser de se taire et profiter des tribunes

Claude Bérubé | Publication 10.04.2013
Claude Bérubé

Moi aussi, dans la vingtaine, j'ai été un jeune animé du désir de tout changer lors de la décennie charnière de 1960. Je trouvais alors « outrageusement vieux » les gens de 60 ans...et même de 50 ans. La voie d'évitement, la voie de service, me semblait toute désignée pour eux. Je déplorais leur conservatisme, c'est-à-dire leur attachement à des valeurs passées, surtout dépassées aux yeux de ma génération.

Ces bons vieux boomers!

Pierre Côté | Publication 10.11.2012
Pierre Côté

Ils sont accusés de tous les maux, ces pauvres. Pourtant, ils ont tout inventé. La sociale démocratie, c'est eux. Les grands travaux hydrauliques, c'est eux. L'assurance maladie, le système de santé gratuit et l'enseignement supérieur accessible aussi. On pourrait continuer encore. Alors, pourquoi sont-ils si mis à mal? La liste de critiques les concernant pourrait être aussi longue que celles des bons coups pour les encenser.

Où ça, un conflit de générations?

Marie-Claude Ducas | Publication 16.10.2012
Marie-Claude Ducas

Cela fait déjà un moment que l'on transpose automatiquement les choses en terme de « conflits de générations ». Cela avait commencé avec tout le plat que l'on faisait autour des « digital natives », et du supposé fossé qui sépare les jeunes ayant grandi avec l'époque « 2.0 » de leurs aînés. Discours qui n'a pas arrêté de prendre de l'ampleur depuis le conflit étudiant. En fait, bien des commentateurs jubilaient presque: ah!, enfin une belle guerre générationnelle! Désolée, mais c'est une vision que je n'achète pas.

Trois grands-mères et la grève étudiante

Pierre Luc Brisson | Publication 25.07.2012
Pierre Luc Brisson

Il est peut-être bon de prendre un petit temps d'arrêt dans toute cette crise étudiante - l'espace d'un après-midi de début d'été, je vous rassure! - afin d'apprécier, dans ses plus infimes ramifications, la portée du mouvement. Étant moi-même un épicurien devant l'Éternel (si tant est qu'il existe!), j'ai profité comme beaucoup de gens de l'après-midi ensoleillé de jeudi afin de m'attabler avec trois amis à la terrasse d'un restaurant l'espace d'une petite heure.

Habituez-vous aux manifestations

Mélanie Joly | Publication 15.06.2012
Mélanie Joly

Les statistiques le démontrent: les jeunes sont moins nombreux que leurs aînés. Ils sont moins nombreux à entrer sur le marché du travail, moins à pouvoir faire pression sur le gouvernement afin de faire entendre leurs points de vue. Par ailleurs, les décideurs ayant participé à la création de l'État providence québécois joignent aujourd'hui les rangs des retraités. Le changement de garde décisionnel s'opère tranquillement, mais sûrement. Ainsi, bien qu'ils comblent peu à peu les postes de pouvoir, ils sont économiquement et démographiquement plus faibles que leurs parents