Femen

Premier procès de FEMEN au Canada: un test de démocratie

Le premier procès de FEMEN au Canada aura lieu le 30 novembre à la cour municipale de Montréal. Alors qu'être topless n'est pas plus criminel pour une femme que pour un homme et que manifester est une liberté démocratique, la Couronne tente tout de même de criminaliser notre mode d'expression politique. Face aux charges de trouble de la paix et de méfaits, je défendrai ma liberté d'expression.
CP

Une FEMEN expulsée du Parlement

Une militante du groupe FEMEN a été expulsée de la Chambre des communes, lundi matin, pour avoir manifesté contre le projet de loi antiterroriste en exhibant ses seins dans les gradins. Neda Topaloski...
ASSOCIATED PRESS

Ne pas défendre nos idéaux de liberté aujourd'hui serait un crime

Nous devons gagner ce combat. Nous n'avons pas besoin d'armes pour prouver que nous avons raison, nos idées sont suffisamment puissantes. L'idée d'une liberté de parole totale respecte les intérêts de tout le monde, que vous soyez religieux ou non, de gauche ou de droite, etc., vous êtes les bienvenus pour exprimer vos idées mais soyez préparés à ce que d'autres expriment aussi leurs opinions.